• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Lozère : les Aubrac s'exposent à Laguiole avant leur départ au salon de l'agriculture

16 bovins Aubrac, taureaux, vaches et veaux, seront présentés dès samedi à Paris pour le salon de l'agriculture / © France 3 Occitanie
16 bovins Aubrac, taureaux, vaches et veaux, seront présentés dès samedi à Paris pour le salon de l'agriculture / © France 3 Occitanie

À la veille de l'ouverture du salon de l'agriculture, les habitants de Laguiole étaient invités à venir admirer 16 reproducteurs de la race Aubrac avant leur départ pour la capitale, où ils représenteront cet élevage.

Par JS, ED et Ophélie Le Piver

Dernier coup de brosse et derniers préparatifs ce jeudi pour Imanol, le superbe taureau de Nicolas Batifol, éleveur d'Aubrac, avant de prendre la route pour la capitale. Il prépare toute l'année son animal pour ce grand rendez-vous. 

Imanol, c'est un taureau qui a un très beau poil, c'est grâce à une alimentation qui est très riche en lin pour favoriser le poil. Ensuite, le taureau reste dehors dans une cabane tout l'hiver pour que l'implantation soit belle.

La veille du concours, ou avant de partir, Nicolas le lave pour enlever toutes les saletés, les poussières de l'hiver. Et lui ponce ensuite les cornes.

Ce taureau de 6 ans est l'un des plus beaux représentants de la race Aubrac. Maintes fois récompensé, c'est le champion du concours général agricole. Pour conserver son titre, direction Laguiole. Ultime étape avant le salon de l'agriculture.

► Le reportage d'Ophélie Le Piver, Yannick Le Teurnier et Frédéric Frankel :
 

Petit concours avant le grand rendez-vous

À l'arrivée au cœur de l'Aubrac, la place du village devient la vitrine de la race. Le temps pour Nicolas Batifol de présenter son taureau au public et à la profession, mais aussi l'occasion peut-être de gagner quelques points auprès du jury, présent incognito.

C'est le petit concours avant le concours qui se fait là. Les éleveurs, tout le monde vient là parce que souvent les gens ne peuvent pas s'absenter pour aller à Paris. C'est très important que la bête soit la plus belle possible à Laguiole aussi.


L'an dernier, l'Aubrac était à l'honneur au salon de l'agriculture. L'éleveur de Haute, l'égérie 2018, concourt cette année, avec un jeune taureau. Mais après une année intense pour la race, difficile de mobiliser autant, selon Yves Chassany, président de la race Aubrac.

C'est peut-être un peu plus compliqué pour les éleveurs, parce que c'est une période importante en ce moment. C'est la période des naissances sur les exploitations. Ce sont des moments qui sont choyés par les éleveurs. Mais malgré tout, on a eu un nombre de bénévoles suffisamment important. Et c'est pas moins de 10 taureaux Aubrac avec 6 vaches avec leurs veaux qui vont représenter la race sur Paris.

Les 16 bovins et leurs petits sont arrivés à Paris dans la soirée du 21 février. 
 

Sur le même sujet

Logements en Occitanie : le témoignage de Victorine, habitante du quartier Saint Jacques de Perpignan

Les + Lus

Les + Partagés