En Lozère, les collégiens pédalent contre le cancer

Les élèves du collège Saint-Privat de Mende, en Lozère, doivent pédaler 54.000 kilomètres pour atteindre leur objectif. / © O. Le Piver / FTV
Les élèves du collège Saint-Privat de Mende, en Lozère, doivent pédaler 54.000 kilomètres pour atteindre leur objectif. / © O. Le Piver / FTV

En Lozère, plusieurs collèges sont équipés de vélos depuis le début de l’année scolaire. Les élèves pédalent chaque jour avec un objectif : parcourir 54.000 kilomètres. Au-delà du défi sportif, ces adolescents sont sensibilisés aux maladies, notamment cancéreuses.

Par Olivia Boisson


Au collège Saint-Privat de Mende, la récréation est sportive ! En effet, les élèves se relaient sur deux vélos, avec un objectif en tête : parcourir 54.000 kilomètres au total. Ils en ont déjà parcouru la moitié.
 

Prévenir la maladie


Depuis quatre ans, les comités départementaux de la Ligue contre le cancer de la Lozère et du Gard installent ce dispositif dans des établissements scolaires. Par ce biais, ils peuvent alors sensibiliser le jeune public, pour qu’ils adoptent les bonnes pratiques et prévenir, entre autres, les maladies cancéreuses. Mireille Paucod-Fontugne est la Présidente du comité départemental de  la Lozère contre le cancer. Pour elle, cette sensibilisation est essentielle.
 

Faire du sport c’est aussi être en bonne santé. Quand on est en bonne santé, on fait attention à soi et on diminue tous les risques. Nous faisons de la prévention pour plusieurs choses : vaincre l’obésité, le tabac ou encore l’alcool.


Un défi à relever


Parmi tous les établissements, celui qui aura parcouru le maximum de kilomètres à vélo recevra un chèque de 1.000€. Pour Jean-Marie Bonhomme, le proviseur du collège Saint-Privat, gagner un défi serait une bonne nouvelle pour ses collégiens.
 

Notre dotation aura pour but de financer soit du mobilier, soit des investissements en lien avec le caractère sportif, tel que du tennis de table dans la cour de récréation.


Promouvoir le sport dans les écoles est essentiel. Seulement la moitié des jeunes en France atteignent les 60 minutes d'activités physiques par jour, définies par les recommandations officielles.

Voici le reportage de Raphaelle Talbot et Ophélie Le Piver.

Sur le même sujet

Les + Lus