• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Lozère : une solution pour remédier au désert médical

Le médecin Jean-Baptiste vient de signer une convention avec le département, en échange d'un accompagnement et de 700 euros il va passer cinq ans à l'hôpital de Mende en Lozère - janvier 2019 / © France 3 LR
Le médecin Jean-Baptiste vient de signer une convention avec le département, en échange d'un accompagnement et de 700 euros il va passer cinq ans à l'hôpital de Mende en Lozère - janvier 2019 / © France 3 LR

Comment remédier à la pénurie de médecin généraliste ? En Lozère, une politique de recrutement de futurs médecins est en place. En échange d’un accompagnement et d’une bourse d’études mensuelle de 700 euros, les étudiants s’engagent à travailler pendant cinq ans en Lozère.

Par JM avec OL

Depuis quelques années en Lozère, le conseil départemental a mis en place une politique de recrutement de futurs médecins. En échange d’un accompagnement et d’un salaire de 700 euros par mois, le temps des études, les étudiants s’engagent à travailler pendant au moins cinq ans dans le département de la Lozère.

Une nouvelle convention vient tout juste d’être signer avec un étudiant en médecine.

L’étudiant, c’est Jean-Baptiste, il est interne en médecine et il a choisi l’hôpital de Mende pour terminer son parcours de formation. Le jeune médecin n'est pas originaire de la Lozère, lui et sa femme viennent de Nîmes, mais ils ont décidé d'exercer dans le département une fois leurs études terminées.


C'est un département, c'est une ville qui nous correspond. On aime le calme, avant on était dans une plus grande ville, on est des gens simples. Et puis la qualité des gens, les Lozériens, un véritable plaisir. Je pense que j'ai tout dit en disant ça, les Lozériens c'est une raison suffisante on va dire.


Jean-Baptiste n’est pas le premier dans ce cas en Lozère. Evelyne Mertz, elle est alsacienne. Elle a aussi signé cette convention et vient de terminer son internat.
Dans quelques jours, la jeune médecin commencera des remplacements. Elle a été approchée il y a plusieurs mois par le département lors du Congrès des internes en médecine.

Nos journalistes Yannick Le Teurnier et Ophélie Le Piver ont rencontré ces deux jeunes médecins.
En Lozère, une solution pour remédier au désert médical
Comment remédier à la pénurie de médecin généraliste ? en Lozère une politique active de recrutement de futurs médecins est mise en place. En échange d’un accompagnement et d’une bourse d’études de 700 euros, les étudiants s’engagent à travailler pendant cinq ans en Lozère. - France 3 LR - Ophélie Le Piver et Yannick Le Teurnier
 

A peine plus de 50 généralistes en Lozère


Si la Lozère a mis en place ce type de partenariat, c’est parce qu’elle est un "désert médical". Elle recherche principalement des médecins généralistes.

La question de la démographie est un élément d'attractivité pour nos territoires. Nous en Lozère, nous avons environ 53 médecins généralistes. On a 8 départs dans les 5 années et pour nous c'était important de pouvoir signer suffisamment de conventions et anticiper en prévoyant l'arrivée de nouveaux jeunes médecins sur le territoire", Sophie Pantel la présidente du Conseil départemental de la Lozère.


Depuis 2008, 12 conventions de ce type ont été signées par le département. Seulement deux médecins sont partis au terme de leur contrat.
 

Sur le même sujet

En Lozère, une solution pour remédier au désert médical

Les + Lus

Les + Partagés