Cet article date de plus de 4 ans

La tonte estivale des brebis est lancée en Lozère

Avec l’arrivée du printemps, les brebis de la Lozère passent à la tonte. Certaines vont partir en transhumance dans les mois à venir. Des sorties qui les exposent à un prédateur redouté des bergers : le loup. Reportage dans un groupement d’éleveurs labélisés IGP, à Prévenchères.
Dans le bruit assourdissant des tondeuses et des bêlements, il est l’heure de faire peau neuve pour ces brebis de Lozère.
Au bas mot, 4.000 bêtes certifiées label IGP Elovel, doivent être tondues avant de pouvoir pâturer. Un travail long, fatiguant et délicat.

Elles appartiennent à un groupement de 4 éleveurs lozériens. Et avec ces sorties printanières, ils redoutent déjà la venue du loup.

Florent s’est lancé dans l’élevage il y a 10 ans. Aujourd’hui, il craint pour son troupeau. Car les attaques sont selon lui plus nombreuses ces dernières années.
Pour Olivier, patron du label Elovel, la menace du loup est réelle. Il dénonce l’insuffisance des mesures politiques.

Les derniers comptages en Lozère estiment qu’il y a 6 loups sur le département. En 2015, au moins 300 brebis ont été tuées par le prédateur.

durée de la vidéo: 01 min 30
Prévenchères (48) : la tonte des brebis a débuté ©F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie ruralité société montagne tradition sorties et loisirs loup animaux