VIDÉO. Insolite : alors qu’il filme des vautours en montagne, un mirage 2000 surgit à basse altitude... et affole les rapaces

L'espace de quelques secondes, le calme des Causses laisse place à un vacarme sourd. À l'occasion d'entraînements militaires, des Mirage 2000 traversent les gorges du Tarn. Une scène surréaliste, captée par un photographe local.

C'est un Causse, au-dessus des gorges du Tarn. En plein cœur du Parc national des Cévennes, le lieu est unique en France. C'est dans ce décor de carte postale que Benoit Colomb vit sa passion de photographe naturaliste. Vautours, Tarin des Aulnes, cerfs, sont nombreux dans la région, mais, ce jeudi 11 avril, c'est une toute autre espèce qu'il photographie.

Un vol en basse altitude

"Cela faisait déjà plusieurs fois que j'entendais et voyais passer ces avions, des mirages 2000, raconte Benoit Colomb, je voulais les photographier donc je m'étais dit que je les aurai forcément si je me positionnais à cet endroit". L'endroit choisi par le photographe, c'est le bien nommé point sublime, "entre les vignes et la Malène", un endroit à 1000 mètres d'altitude, qui offre une vue aérienne sur les gorges du Tarn.

"J'ai donc pu le voir voler, à basse altitude, à environ 200 ou 300 mètres au-dessus du lit du Tarn, raconte-il, il est passé juste au-dessus de la rampe du saut à l'élastique du 107". 

Sur une autre vidéo, publiée sur Facebook, le Lozérien a pu capter une autre séquence, auprès des animaux cette fois. En pleine période de nidification, on peut y voir deux vautours. Effrayé par le bruit de l'avion, l'un d'eux s'envole à toute vitesse.

Une scène qui pose question sur les liens entre ces essais militaires et la faune environnante. D'autant plus que le Parc est un lieu protégé, répondant à une réglementation stricte, notamment pour éviter d'éventuels éboulements de roches. 

En 2015, les deux hélicoptères du Tour de France n'avaient pas pu survoler certaines zones, ordre du Parc national des Cévennes.