Profession ânier : sur le chemin de Stevenson en Cévennes, les gîtes pour ânes se multiplient

Publié le Mis à jour le

Une balade sur les traces de Célestine, l'ânesse de Robert Stevenson.

Cela n'est pas encore une autoroute, mais cela commence à y ressemble. Le chemin de Stevenson connaît un succès grandissant ces dernières années.
Résultat, les gîtes et autres relais se multiplient au bord du chemin.
Mais on ne s'improvise pas ânier comme ça.
Alors, pour préparer la saison et l'accueil des randonneurs et de leur animal, les pro suivent des stages d'accueil des ânes.

Reportage à Saint Martin de Lansuscle