Cet article date de plus de 4 ans

Marseillan : le voilier Othona renaît de ses cendres

Othona, bateau presque centenaire, a été patiemment restauré par André Tobal à Marseillan pendant prés de 5 années. Aujourd'hui, il navigue sur la Méditerranée et a été classé bateau d'interêt patrimonial.

Othona, voilier presque centenaire, a été patiemment restauré par André Tobal à Marseillan (34) pendant prés de 5 ans. Aujourd'hui il navigue et a été classé bateau d’intérêt patrimonial.
Othona, voilier presque centenaire, a été patiemment restauré par André Tobal à Marseillan (34) pendant prés de 5 ans. Aujourd'hui il navigue et a été classé bateau d’intérêt patrimonial. © F3 LR
Othona, cotre bermudien dessiné par le célèbre architecte britannique Raison Butler en 1937, mesure 10,50 mètres hors tout, pèse 5 tonnes et porte jusqu'à 60 m2 de voiles, bref ce n'est pas une ballerine.

Aujourd'hui, il a fière allure avec ses 12 couches de vernis qui le font resplendir le soleil. Mais sa restauration par André Tobal fut un long parcours du combattant, car Othona était une épave, coulée à la sortie du canal du Midi depuis 5 ans.

Et c'est dans l'un des derniers chantier du bassin de Thau, ou l'on travaille encore à l'ancienne en caressant amoureusement les coques en bois, que la restauration d'Othona a commencé.

Othona, presque centenaire, paré d'une nouvelle jeunesse, va désormais contribuer au patrimoine de la marine en bois. Il a d'ailleurs été classé bateau d'intérêt patrimonial.

Un patrimoine qu'une jeune association sétoise, les voiles classiques veut faire perdurer en accueillant dans son sein des vieux gréements, et également en permettant au plus grand nombre de faire naviguer la marine en bois.

L'association veut faire participer le plus grand nombre de marins ou d'apprentis marins à des régates organisées tout au long de l'année sur de véritables œuvres d'art.

durée de la vidéo: 03 min 21
Marseillan (34) : la renaissance d'Othona, voilier centenaire ©F3LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile mer sorties et loisirs tradition méditerranée