Médias : BFM TV de retour dans la course à la reprise de la chaîne Vià Occitanie

INFO FRANCE 3 OCCITANIE - Alors qu’on pensait que seul le groupe La Dépêche du Midi s’alignerait pour reprendre Vià Occitanie, en redressement judiciaire, BFM fait un retour fracassant dans la compétition.

Après s'être désengagé, BFM TV est de nouveau intéressé par la chaine Via Occitanie.
Après s'être désengagé, BFM TV est de nouveau intéressé par la chaine Via Occitanie. © BERTRAND GUAY / AFP

C’était presque acté. Il suffisait que le tribunal de commerce de Nîmes, dont dépend Vià dont le siège est à Gallargues-le-Monteux (Gard), entérine l’offre de reprise de La Dépêche du Midi.

Mais, selon nos informations, la semaine dernière, un deuxième dossier a été déposé face à celui du groupe de presse détenu par la famille Baylet : celui de BFM TV.

La Dépêche contrainte de s’aligner

BFM a même déposé une offre supérieure à celle de La Dépêche, qui, in extrémis a été obligée de s’aligner pour ne pas jeter l’éponge. Un nouveau rendez-vous est fixé la semaine prochaine devant le tribunal de commerce.

Dans un premier temps, l’offre de La Dépêche du Midi ne concernait que la reprise de 31 salariés sur les 120 salariés de Vià Group, qui regroupe notamment les chaînes en Occitanie, diffusées à Nîmes, Montpellier, Perpignan et à Toulouse.

Le retour surprise de BFM TV

Cet intérêt de BFM TV pour Via Occitanie n’est pas nouveau. Mais, c’est tout de même une surprise après les volte-face et autre revirements de ces derniers mois dans ce dossier.

Au printemps 2020, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) avait même donné son feu vert aux négociations exclusives entre Vià et BFM pour la constitution à 50/50 d’un réseau de télé locales en région.

Plus de deux millions d'euros de dettes

Mais ces discussions ont achoppé quand le groupe Altice, auquel appartient BFM TV, a jeté l’éponge en décembre à l’issue d’un audit sur les finances et les structures de Vià. Les dettes colossales (plus de deux millions d’euros) ont refroidi les ardeurs de BFM.Les dirigeants de Vià, qui, dans l’intervalle, n’avaient pu chercher d’autres partenaires, ont donc été contraints de déposer le bilan. Immédiatement, le groupe La Dépêche du Midi s’est mis sur les rangs.

BFM qui développe des chaînes d’info locales partout en France, notamment ces derniers mois dans le sud-est, semblait avoir renoncé à s’implanter en Occitanie.

Mais la perspective de récupérer une chaîne à moindre coût, avec des émetteurs sur les grandes métropoles de la région, a remis BFM dans la course.

Pas de commentaires pour le moment

En 2016, après la disparition de la chaîne locale TLT à Toulouse, TV Sud, ancien nom de Vià, s’était immédiatement positionné. BFM TV avait eu l’intention de faire une offre devant le CSA mais finalement, s’était associée, de manière très minoritaire à TV Sud dans le projet toulousain.

A l’époque, la possibilité de voir BFM TV débarquer en Occitanie avait suscité des levées de bouclier notamment des producteurs audiovisuels de la région. Qu’en sera-t-il 5 ans plus tard, si BFM récupère Vià Occitanie ?

Contacté le Pdg de Vià Groupe, Christophe Musset a souhaité parler à ses salariés avant de réagir à cette information. De son côté BFM TV se refuse à communiquer. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
médias économie télévision