• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier, 6e ville de France pour les investisseurs immobiliers

illustration / © maxppp
illustration / © maxppp

L'encadrement des loyers à Paris ne décourage nullement les investisseurs, qui voient toujours dans la pierre de la capitale "un investissement rassurant et de long terme", en dépit de prix élevés qui érodent sa rentabilité. En province, Montpellier est la 5e ville la plus attractive de France.

Par FD avec afp


Bordeaux et Paris sont les villes les plus attractives pour réaliser un investissement locatif, estime un investisseur sur cinq, selon un sondage Opinion Way pour le réseau immobilier Guy Hoquet.

Dans la région Occitanie, Toulouse et Montpellier restent des valeurs sûres pour l'investissement immobilier locatif. L'offre de logements est importante mais la demande progresse toujours, notamment avec l'arrivée de nouveaux habitants et le nombre élévé d'étudiants.
Ils sont ainsi, en moyenne, 800 à 1.000 personnes de plus chaque mois, dans l'Hérault, dont la moitié arrivent dans la métropole de Montpellier-Méditerranée.
En 1999, il y avait 367.000 habitants dans l'agglo, ils étaient officiellement, 434.100 au 1er janvier 2013.

Montpellier dans le Top 10 français


En un an, la capitale remonte ainsi de la 5e à la 2e place du palmarès des villes où investir, alors qu'elle n'est pas la meilleure métropole "en termes de rentabilité, au vu de ses prix élevés", commente Fabrice Abraham, directeur général de cette filiale du groupe Nexity.

  • Bordeaux : 21%
  • Paris : 20%
  • Nantes : 18%
  • Lyon : 17%
  • Toulouse : 17%
  • Montpellier : 16%

Nous pouvons supposer que l'effet Brexit, qui risque de fragiliser le marché londonien, va renforcer cette confiance", prédit-il.


Et ce, en dépit de l'encadrement des loyers en vigueur depuis août 2015, un dispositif accusé par les professionnels de l'immobilier (Fnaim, Unis, Plurience) de "rompre la confiance de l'investisseur" et d'avoir des "conséquences ravageuses" sur le marché.

Les investisseurs voient donc "toujours dans la pierre parisienne un investissement rassurant et de long terme", observe Serge Bussat, agent immobilier Guy Hoquet à Paris.

"Il s'agit d'un marché tendu et dynamique, marqué par une forte demande et un manque d'offre, qui assure aux investisseurs de louer leur bien", explique-t-il.

De son côté Bordeaux demeure pour la deuxième année consécutive la ville la plus attractive pour réaliser un investissement locatif grâce à "son dynamisme", à "la mutation qui s'y opère depuis dix ans et la qualité de vie qu'elle offre", commente le réseau.
Nantes bénéficie d'un "dynamisme culturel et économique, de sa politique des transports, ainsi que la proximité avec Paris et la mer", tandis que Lyon profite d'une "forte demande due à l'attractivité économique et à la mutation de quartiers comme Confluence".

Le sondage a été réalisé du 14 au 16 mars, par internet, auprès d'un échantillon de 1.015 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus.

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus