• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

A Montpellier et Vallérargues, des chiens de laboratoires à adopter

L'association GRAAL réhabilite des chiens de laboratoires, en général, il s'agit de beagles. / © Robyn Beck / AFP Photo
L'association GRAAL réhabilite des chiens de laboratoires, en général, il s'agit de beagles. / © Robyn Beck / AFP Photo

La SPA de Montpellier et le refuge de Vallérargues (Gard), ont recueilli chacun 6 chiens issus de laboratoires mardi 5 mars. Après avoir été stérilisés et vaccinés, les beagles seront adoptables mais ils nécessitent une attention particulière de la part de leurs futurs maîtres. 

Par Aurélia Abdelbost

"Environ 1 fois par an, on recueille des animaux issus de laboratoires que nous confie l'association GRAAL, qui a une convention nationale avec les laboratoires. Il y a une quinzaine d'années ces chiens étaient tous euthanasiés", explique Annie Benezch, directrice de la SPA à Montpellier. Mardi 5 mars, la SPA a recueilli 6 beagles, comme le refuge de Vallérargues. "Après avoir été stérilisés et vaccinés, ils seront adoptables en fin de semaine prochaine", précise Annie Benezch.
 

Le Groupement de réflexion et d'action pour l'animal (GRAAL) réhabilite des animaux issus de laboratoires, les chiens sont le plus souvent des beagles ou parfois des golden retrievers, qu'elle place dans des refuges partenaires. La législation ne rend pas la réhabilitation obligatoire, les laboratoires confient donc leurs animaux au GRAAL sur la base du volontariat.
 

"Les gens sont sensibles à l'expérimentation animale"

Ces chiens demandent une attention particulière car ils ont participé à des "protocoles d'évaluation de médicaments" indique l'association GRAAL. Ces animaux ont donc évolué dans un milieu aseptisé. "Exceptionnellement, nous recevons les futurs maîtres dans mon bureau avec la responsable des soins afin d'expliquer les problématiques de ces chiens. Ils sont craintifs et il y a un risque de fugue. Ils ne connaissent pas les escaliers ou les bruits qu'il peut y avoir dans une maison mais souvent ça se règle rapidement", souligne la directrice de la SPA à Montpellier.

Cette dernière indique trouver facilement des familles pour les chiens de laboratoires car "les gens sont sensibles à l'expérimentation animale". Pour l'adoption des beagles, quelques pistes sont déjà engagées mais aucune décision n'a été prise. 
 

Sur le même sujet

"Si une cathédrale brûle, elle est appelée à être rebâtie"

Les + Lus