Mosquée de Lunel : les nouveaux responsables démentent être à la source de la filière djihadiste

Suite à l'opération policière antidjihad menée à Lunel , les nouveaux responsables de la gestion de la mosquée se sont exprimés. Selon eux la mosquée de Lunel n'a jamais été à la source de la filière djihadiste, même si les six  jeunes Lunellois morts en Syrie fréquentaient ce lieu de culte.

Jamel Benabdelkader le porte-parole de l'association des musulmans de Lodève
Jamel Benabdelkader le porte-parole de l'association des musulmans de Lodève © France3 LR
Lors d'une conférence de presse Jamel Abdelkader le porte-parole de l'union des musulmans de Lunel a tenu à condamner les événements des 7,8 et 9 janvier.

Selon lui les jeunes Lunellois morts en Syrie fréquentaient la mosquée de leur ville.
La mosquée de Lunel n'a jamais été à la source de cette filière djihadiste.
Toujours selon lui l'imam actuel ne fait en aucun cas l'apologie du terrorisme. L'imam ne s'exprime qu'en langue arabe.

Entre 800 et 1 000 personnes (hommes et femmes) fréquentent la mosquée de Lunel lors de la prière du vendredi.

L'intégralité de l'intervention de Jamel Abdelkader. 27 janvier 2015.
durée de la vidéo: 09 min 11
Lunel : les nouveaux responsables de la mosquée s'expriment

Les extraits de l'interview concernant les six jeunes tués en Syrie.

durée de la vidéo: 01 min 52
Lunel (34) : extraits de l'intervention de Jamel Benabdelkader


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion djihad