• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Un Nîmois parmi les 45 fugitifs les plus recherchés d'Europe

Le Nîmois Dominique Delattre est l'une des 45 personnes les plus recherchées d'Europe par Europol / © Europol
Le Nîmois Dominique Delattre est l'une des 45 personnes les plus recherchées d'Europe par Europol / © Europol

Europol a mis en ligne les portraits des fugitifs européens les plus dangereux. Le Nîmois Dominique Delattre, alias "la vieille" ou "la vioque", est notamment recherché pour l’attaque d’un fourgon blindé en 1997. Il est en fuite depuis 16 ans après une spectaculaire évasion de prison.

Par Zakaria Soullami


Europol vient de diffuser les portraits des fugitifs les plus recherchés d'Europe. L'un d'entre eux est Nîmois : il s'agit de Dominique Delattre, une figure du grand banditisme en Languedoc-Roussillon.

Condamné à 20 ans de réclusion criminelle


Dominique Delattre, alias "la vieille" ou "la vioque", est notamment recherché pour l’attaque d’un fourgon blindé en 1997, pendant laquelle il a lourdement blessé un convoyeur de fonds. Il est en fuite depuis 2000 et une évasion de prison. Il a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de l'Hérault en 2001, comme on peut le lire sur sa fiche Europol (en anglais).

Un Nîmois parmi les 45 fugitifs les plus recherchés d'Europe
Récit : G. Lefèvre

"​Crimes graves ou actes terroristes"


Le site permettra de partager des informations sur des criminels recherchés à l'international, qui ont été condamnés ou sont suspectés d'avoir commis des crimes graves ou des actes terroristes en Europe", a indiqué Europol dans un communiqué.


Le site reprend 45 fugitifs mais sera mis à jour de manière régulière, a assuré Europol, soulignant qu'il s'agit de la "première initiative à travers l'Europe pour présenter une liste de fugitifs recherchés sur une plateforme commune".

Capture d'écran du site eumostwanted.eu, mis en ligne par Europol vendredi 29 janvier 2016 / © Europol
Capture d'écran du site eumostwanted.eu, mis en ligne par Europol vendredi 29 janvier 2016 / © Europol

 

Un site disponible dans 17 langues


A partir d'aujourd'hui, les citoyens de l'UE et d'au delà peuvent fournir des informations utiles via le site, également de manière anonyme", a indiqué l'Office européen des polices, basé à La Haye.

Le site internet, disponible dans 17 langues, a été lancé par ENFAST1, un réseau européen d'officiers de polices spécialisés dans la localisation et l'arrestation de fugitifs, avec l'aide d'Europol.

Pour tout savoir sur les fugitifs les plus recherchés d'Europe.

Sur le même sujet

Lagune de Thau : les huîtres n'étaient pas contaminées à la salmonelle

Les + Lus