Le "non" des habitants de Saint-Hilaire-de-Brethmas au projet de golf

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault .

60% des votants se sont finalement prononcés contre le projet de construction d'un golf à Saint-Hilaire-de-Brethmas, dans le Gard. Un refus clair et net des riverains mais seulement 47,82% des électeurs se sont déplacés aux urnes pour cette consultation populaire, dimanche.



Les habitants de Saint-Hilaire-de-Brethmas, dans le Gard, se sont prononcés, dimanche, contre un projet de golf avec complexe immobilier, à l'occasion d'un référendum municipal.



60,02%, soit 1.764 votants sur les 3.655 inscrits, ont donc voté contre cet éco-site, évalué à 18 millions d'euros.



60% des votants se sont finalement prononcés contre le projet de construction d'un golf à Saint-Hilaire-de-Brethmas, dans le Gard. Un refus clair et net des riverains mais seulement 47,82% des électeurs se sont déplacés aux urnes pour cette consultation populaire. ©F3 LR



60% des votants contre le projet de golf



Les opposants au projet de ce complexe immobilier et golfique, avec 60% des voix récoltées, se réjouissent.

Golf et hôtel ne devraient jamais voir le jour. Cela permettra, selon eux, de conserver 143 hectares de surface agricole sur la commune.



Les "pour" sont très déçus. Avec ce projet de 18 millions d'euros, ils misaient sur la création de 80 emplois et 500.000 euros par an de rentrées fiscales locales. Un hôtel et de nombreux logements devaient être construits.

        

Que vont devenir les terrains ?



La communauté des communes du grand Alès qui est propriétaire des terrains et qui menait ce projet entend récupérer les quelques 3 millions d'euros engagés pour les études d'impacts économiques, hydrologiques et l'achat des terrains.



L'Etat cherche un lieu sur Nîmes où Alès pour construire une nouvelle prison, les terrains de Saint-Hilaire-de-Brethmas sont donc disponibles.

Max Roustan, le président LR de la communauté de communes, aurait-il une idée derrière la tête ? Réponse dans les mois à venir.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité