• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nouvelles mesures anti-sécheresse dans le Gard

© France 3 LR
© France 3 LR

En dépit des averses et des orages, les ressources en eau sont insuffisantes dans le  Gard. La sécheresse s'est aggravée et le préfet du Gard Didier Martin a décidé d'élargir la zone d'alerte au bassin de l'Ardèche et à la région d'Uzès. Il est déconseiller partout d'arroser le jour.

Par Laurence Creusot

Les épisodes pluvieux de ces trois dernières semaines n'y ont rien changé : la sécheresse demeure et son périmètre s'élargit. Les orages d'été ne sont pas très efficaces car ils sont très localisés et captés principalement par la végétation.

Le constat de la préfecture du Gard est clair : "ces pluies n’ont pas permis de recharger les nappes souterraines dont les niveaux continuent à décroître et à se rapprocher des minima historiques. Les débits des cours d’eau gardois sont également très bas et restent au niveau des seuils d’alerte, notamment dans le nord du département.

Compte tenu de cette situation, le Préfet a décidé de maintenir l’alerte (niveau 1 de restriction des usages) sur le bassin versant de la Cèze et de l’étendre aux bassins versants des Gardons amont et de l’Ardèche, ainsi qu’à la nappe souterraine de l’Urgonien (Saint Chaptes - Uzès). Le reste du département reste placé en vigilance.

Classement en alerte niveau 1 : le remplissage des piscines privées, le lavage des voitures et le fonctionnement des fontaines en circuit ouvert sont interdits.

- bassins versant de la Cèze (maintien du classement), de l’Ardèche et des gardons amont (nouveau classement)
- nappes souterraines de la Vistrenque (maintien du classement) et de l’Urgonien (nouveau classement)


Classement en niveau de vigilance : il est demandé à chacun d’avoir un comportement citoyen et écoresponsable en utilisant l'eau de manière mesurée et en évitant d'arroser pendant les plus chaudes heures de la journée.
- bassins versant de l’Hérault, du Vidourle de la Dourbie, du Vistre, du Rhône et de la Camargue gardoise.
- nappe souterraine de Castries Sommières.

L’ensemble des mesures de restrictions sont détaillées dans l’arrêté sécheresse qui sera affiché en mairie ou consultable sur le site de l’État dans le Gard (http://www.gard.gouv.fr).
Des arrêtés de restriction d’usage de l’eau plus contraignants peuvent être pris par les maires si la situation sur leur territoire le nécessite.

Carte des nappes phréatiques du Gard En jaune la zone en alerte 1 4 juillet 2014 / © DDTM Gard
Carte des nappes phréatiques du Gard En jaune la zone en alerte 1 4 juillet 2014 / © DDTM Gard

 

Sur le même sujet

Sète et les Morello : une histoire de famille

Les + Lus