Occitanie Livre & Lecture vient de publier les chiffres-clés de 2018 de la filière du livre en Occitanie. Le secteur, qui représente plus de 3.000 acteurs, fait preuve de dynamisme et se met au numérique, plus ou moins vite.

L'agence Occitanie Livre & Lecture édite depuis 2016 les chiffres-clés du livre en Occitanie et a publié pour la deuxième fois un état des lieux complet du secteur. Et la filière du livre est dynamique en Occitanie. 45 % des maisons d’édition de la région ont moins de 15 ans et si la plupart ont été créées dans les années 2000, plus de 17 % d’entre elles l’ont été dans les 4 dernières années, détaille l'étude. Le rapport note aussi le dynamisme des éditeurs implantés dans la région, 62,5 % des éditeurs nationaux recensés par le Syndicat national de l'édition publient moins de 10 titres par an alors que seulement le quart des éditeurs d'Occitanie en publient moins de 20 par an. Pour ce qui est des librairies : "Il faut saluer sur ces deux dernières années la création de librairies ambitieuses dans la région", souligne Yanik Vacher, chargée de mission en économie du livre pour l'agence.
 


L'agence observe les créations de librairies mais permet aussi de décompter celles qui vont fermer ou du moins d'avoir un ordre de grandeur. "Dans les 5 ans à venir, il y aura 24 transmissions, c'est-à-dire des libraires qui vont vendre", fait remarquer Yanik Vacher.
 

Le tournant du numérique

Pour ce qui est du numérique, l'étude note une réelle évolution concernant la vente en ligne depuis ces deux dernières années. "On s’éloigne doucement du modèle traditionnel de vente monocanal du livre (librairies)", pointe le rapport. L'offre en livre numérique, proposée par 1/3 des éditeurs d’Occitanie a considérablement augmenté, avec une augmentation de 46 % par rapport à 2016. "Pour la région Occitanie, l’offre globale en livre numérique représente 16 % des titres proposés alors que ce marché représente 8,6 % du chiffre d'affaires dans les ventes de livre en France", souligne l'étude.
 
Quant aux libraires, soit 263 structures, 58 % d'entre elles ont déclaré disposer d’un site marchand, "ce qui reste faible au regard du développement du e-commerce", est-il précisé dans le rapport. La vente de livres numériques est elle aussi faible, 70 % des librairies n’en proposent pas. Ce rapport permet d'observer les points forts du secteur mais aussi les manques . "Cet état des lieux permet d'avoir une photographie du secteur à un instant donné et d'identifier les besoins. Par exemple, les libraires ont indiqué qu'ils avaient des besoins en termes de formation pour la gestion des stocks, l'animation de leur librairie ou l'utilisation des outils numériques", explique Yanik Vacher. Il s'agit aussi de mesurer l’impact des politiques publiques.
 
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité