Occitanie : 7 classes “Prépas Talents” créées à Montpellier, Toulouse et Tarbes à la rentrée

Dès la rentrée de septembre 2021, 4 classes “Prépas Talents” ouvriront à Montpellier, 2 à Toulouse et 1 à Tarbes. Elles visent à promouvoir la diversité au sein de la haute administration et de l'encadrement de la fonction publique, dans le cadre de la réforme de l’ENA.

illustration.
illustration. © MaxPPP-Pierre HECKLER

Avec 4 classes prévues à Montpellier, 1 à Tarbes et 2 à Toulouse, ce sont 115 élèves qui feront leur rentrée en septembre prochain dans ces nouvelles structures “Prépas talents”. Des classes préparatoires destinées à "des jeunes aux parcours méritants, boursiers, issus de quartiers prioritaires ou de zones rurales, et qui pour la plupart du temps n’osent pas imaginer pousser la porte de l’ENA, de l’école de la magistrature ou encore de celles des commissaires de police" a déclaré la ministre de la Fonction et de la Transformation publique, Amélie De Montchalin au JDD.

Plus de diversité dans la haute administration

La création de ces classes “Prépas Talents” s’inscrit dans le cadre de la réforme de l’ENA et la recherche de diversité au sein de la haute administration. En 2019, seul 1% des élèves de l'ENA  avait un père ouvrier. En revanche, 73% d'entre eux ont un père exerçant une profession intellectuelle supérieure.

Notre ambition est de trouver et de former des hauts fonctionnaires qui ressemblent davantage à la diversité sociale et territoriale de notre pays.

Amélie De Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques.

Carte des ouvertures de classes "Prépas talents" en 2021 et 2022.
Carte des ouvertures de classes "Prépas talents" en 2021 et 2022. © DR

Pour contrer ce manque de représentativité, les élèves de ces "Prépas Talents" seront sélectionnés sous conditions de ressources et de mérite. Seront examinés leurs parcours, leurs aptitudes, leur motivation et leur potentiel à travers leur dossier et des entretiens.
Les candidats sélectionnés bénéficieront d’une bourse complémentaire à hauteur de 4 000 euros par an et seront tutorés par des hauts fonctionnaires en poste.

Enfin, 15% des places leurs seront réservées au sein de 6 formations : l’ISP, Institut de service public (qui viendra remplacer l’ENA), administrateur territorial, directeur d’hôpital, directeur d’établissements sanitaires, sociaux, et médico-sociaux, commissaire de police et directeur des services pénitentiaires.

Les sites en Occitanie

Montpellier : Université Montpellier III Paul Valéry, dans les domaines Santé - Social Concours cat. A+ / A

Montpellier : Université de Montpellier, Prépa Talents du service public - Concours de la DGFIP Concours cat. A / B

Montpellier : École nationale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes Concours cat. A

Toulouse : Institut d’études politiques de Toulouse, Prépa Talents + Concours cat. A+ / A

Tarbes : Prépa Talents du ministère de l’économie, des finances et de la relance antenne de Toulouse Concours cat. A

Antenne de Toulouse : Institut régional d’administration de Bastia

Antenne de Montpellier : Institut régional d’administration de Bastia

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société diversité rentrée scolaire université