Cet article date de plus de 4 ans

Osez défier les pros du jeu vidéo au Nimes Open Game Art

La 4ème édition du "Nîmes open game art", le festival de jeux vidéo organisé par la municipalité, s'est achevée ce samedi. Le NOGA a duré 9 jours cette année. Pour la clôture, le public était invité à tester les nouveautés ou encore se mesurer à des joueurs professionnels. 
Les jeux vidéos ont leur festival à Nîmes. Chez les joueurs, la moyenne d'âge serait désormais de 35 ans.
Les jeux vidéos ont leur festival à Nîmes. Chez les joueurs, la moyenne d'âge serait désormais de 35 ans. © F3LR
Affronter les pros comme Kayane, joueuse de renommée mondiale, une aubaine pour les accros aux jeux vidéo de combat. Même si la partie ne dure pas plus de deux minutes, les amateurs sont ravis. Autre attraction dans ce festival : les nouveautés, mise à disposition sur des consoles. Les visiteurs en raffolent.

Depuis quatre ans, ils sont des milliers à répondre à l'appel du NOGA à Nîmes. 

Les "gamers", ceux qui jouent aux jeux vidéo ont évolué:  on est loin de la caricature du "geek" des années 80. Désormais, on compte autant de femmes que d'hommes dans leur rang et la moyenne d'âge n'est plus si jeune : 35 ans.

Ce festival gratuit a encore une fois posé ses consoles au carré d'art de Nîmes, mais cette fois pour 9 jours seulement, contre 15 les autres années.

Certain considère le jeu vidéo comme le dixième art et estiment qu'il a sa place dans les médiathèques.

Un espace entièrement dédié aux jeux vidéo devrait d'ailleurs voir le jour en 2018 au carré d'art à Nîmes.

Le reportage de Esmeralda Terpereau et Denis Pardaneau


durée de la vidéo: 01 min 41
Nîmes: les amateurs défient les pro aux jeux vidéos ©F3LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeunesse société jeu vidéo culture