JO 2021 Palmarès : les médailles décrochées par les athlètes d'Occitanie aux Jeux Olympiques de Tokyo

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marine Lesprit
De gauche à droite : Mickaël Guigou (handball), Kevin Mayer (décathlon), Nicolas Le Goff (volleyball).
De gauche à droite : Mickaël Guigou (handball), Kevin Mayer (décathlon), Nicolas Le Goff (volleyball). © Ben STANSALL/ Franck FIFE/ meyYuri Cortez / AFP

Les Jeux Olympiques de Tokyo se sont clos ce dimanche 8 août après deux semaines de compétitions dans 33 sports. Tour d'horizon des podiums réalisés par les athlètes de la région.

Alors que la cérémonie de clôture s'est tenue ce dimanche 8 août, l'heure est au bilan. Moins fourni qu'espéré par la délégation tricolore, le palmarès de la France aux Jeux Olympiques de Tokyo a toutefois ménagé de belles surprises ou des confirmations éclatantes. Les athlètes de la région Occitanie, de Montpellier à Tarbes, n'ont pas été en reste.

Handball

Cinq ans après une défaite à Rio, les handballeurs français ont pris leur revanche face au Danemark ce samedi 7 août.

Vainqueurs (25-23) de la finale contre le double champion du monde, le capitaine Michaël Guigou et ses coéquipiers ont ainsi clos un "tournoi mené de main de maître", selon son club nîmois. Un match de consécration pour les anciens Experts et leurs coéquipiers, dont le Montpelliérain Hugo Descat et l'auteur du dernier but de la partie, Ludovic Fabregas, joueur de Barcelone né à Perpignan et formé à Montpellier.

Au total, cinq occitans comptent parmi l'effectif qui monte sur la plus haute marche. C'était le dernier podium international pour Mickaël Guigou, qui fait ses adieux à la sélection. "C'est une belle sortie, a reconnu l’ailier de 39 ans à l’issue de sa dernière rencontre en bleu. Très, très fier de tout ce groupe qui s'est servi de tout ce qu'il avait pour aller chercher la médaille d'or."

Volley

Décidément triomphants, les sports collectifs tricolores se parent également d'or grâce aux volleyeurs qui décrochent leur premier titre olympique. Dans une finale à rebondissements, Nicolas Le Goff (Montpellier-Castelnau Volley Université Club) et ses coéquipiers ont battu samedi les favoris russes, 3 à 2 (25-23, 25-17, 21-25, 21-25, 15-12). Une consécration alors que le tournoi avait démarré par deux défaites (Etats-Unis et Argentine) en trois matches.

Mais une première victoire sur la Russie, deux sets pris au Brésil (2-3) et un exploit en quart de finale contre les doubles champions du monde polonais remet le groupe sur les rails. "Jamais personne n'avait pensé à être champion olympique, a reconnu Antoine Brizard, un ancien des Spacer's toulousains. Le mot d'ordre, c'était de ne pas en parler !"

Décathlon

Il espérait accrocher le seul titre qui manquait à son palmarès mais, diminué par des douleurs aux dos, Kevin Mayer est tout de même parvenu à arracher l'argent du décathlon jeudi 5 août, réitérant le résultat obtenu cinq ans plus tôt à Rio.

Le Montpelliérain, détenteur du record du monde (9126 points), s'est d'abord retrouvé en grande difficulté à l'issue de la première journée terminée en cinquième position. Mais le champion du monde 2017 est parvenu à se relancer, repoussant rageusement son record personnel au javelot (73,09 m).

"Cette médaille a la saveur du guerrier, du phénix qui renaît de ses cendres, a-t-il affirmé. C'est un sentiment d'accomplissement que j'ai rarement eu. A part à la hauteur et au javelot, c'était l'enfer de A à Z. Ce n'était que douleur, attente et stress." Kevin Mayer a finalement bouclé à 8.726 points, derrière son rival canadien Damian Warner, premier homme à franchir le seuil des 9.000 aux Jeux Olympiques.

Rugby à VII

Dominée (26-12) en finale par la Nouvelle-Zélande, l'équipe de France féminine de rugby à VII repart le 31 juillet  avec l'argent et la 17e médaille française. La capitaine originaire de Perpignan, Fanny Horta, et ses coéquipières n'auront pas réussi à véritablement inquiéter les doubles championnes du monde en titre. Les "Black Ferns" ont inscrit un essai dès la première minute et ont maintenu la pression malgré une solide défense des bleues.

Les Françaises, dont la joueuse de Blagnac Carla Neisen, signent néanmoins un beau parcours, avec une victoire en demi face aux Britanniques (26-19) et contre la Chine en quarts. Une progression remarquée alors qu'elles n'étaient que sixièmes à Rio. 

Cyclisme

Quatrième, il était resté  au pied du podium de l'omnium... Le cycliste Benjamin Thomas a pris sa revanche sur la course à l'américaine, épreuve aux points de 50 km où deux coureurs se relaient à volonté pour 200 tours de piste.

Le tarnais et son comparse réunionnais, Donovan Grondin, ont conquis une médaille de bronze samedi 7 août. Après avoir remporté les deux premiers sprints intermédiaires et pris la tête d'entrée avec 10 points, le duo s'est laissé rattraper à 60 tours du but. 

"Jusqu'au bout on a couru pour l'or, et il ne nous a pas manqué grand-chose", a assuré le champion du monde 2017. "C'est une émotion incroyable, a-t-il ajouté, ça a plus de valeur que n'importe quel titre de champion d'Europe ou champion du monde. C'est au-dessus, c'est unique. Ça va être une émotion gravée à vie". 

Basket

Il a rapidement fallu surmonter la déception d'une demi-finale perdue (87-71) contre le Japon. Les joueuses de Valérie Garnier, ancienne entraîneuse de Montpellier et Toulouse, ont vaincu les Serbes (91 à 76) et se sont offert, le 7 août, une belle médaille de bronze. Un mois et demi après une défaite en finale de l'Euro, la rencontre avec des allures de "revanche à prendre", selon les termes de la sélectionneuse. 

Dominante en première période, l'équipe de France - qui compte la Montpelliéraine Diandra Tchatchouang - pouvait profiter de onze longueurs d'avance au début du dernier quart-temps. "Ça a été dur et ça a été long, mais on sait pourquoi on l'a fait : pour un résultat comme celui-là, pour repartir avec une médaille", a appuyé la capitaine Endy Miyem.

Triathlon

Premier podium pour le triathlon tricolore : celui du relais mixte. Le format, qui faisait ses débuts olympiques, a offert le bronze à la France. Cassandre Beaugrand, qui s'entraîne à Montpellier, Vincent Luis, Léonie Périault et Dorian Coninx se sont relayés pour effectuer des parcours courte distance. L'équipe, déjà maintes fois décorée lors de compétitions internationales, faisait office de favorite. 

A l'issue de seize jours de compétitions, les Jeux Olympiques se sont achevés ce dimanche avec un passage de témoin pour Paris en vue de 2024. La France repart avec 33 médailles et dix titres dans un tableau dominé par les Etats-Unis.

A partir du 24 août, le Japon poursuit la fête du sport international avec les Jeux Paralympiques. Ils se tiendront jusqu'au 5 septembre. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.