Cet article date de plus de 4 ans

Une plainte pour maltraitance déposée contre une maison de retraite de Nîmes

Que se passe t-il à la maison de retraite, les oliviers, de Nîmes ? Après un premier cas de maltraitance découvert, il y a 2 ans, une nouvelle plainte a été déposée par la famille d'une résidente de 93 ans. Et depuis peu, les langues se délient, le personnels parle.

Nîmes - la maison de retraite contre laquelle une plainte pour maltraitance a été déposée - 31 mai 2016.
Nîmes - la maison de retraite contre laquelle une plainte pour maltraitance a été déposée - 31 mai 2016. © F3 LR

A Nîmes, la maison de retraite privée "Les oliviers" est une nouvelle fois au coeur d'une affaire de maltraitance. Une aide soignante est poursuivie pour coups et blessures aggravées sur une résidente. Elle n'est plus aujourd'hui dans l'établissement.
La victime est une pensionnaire de 93 ans. La plainte a été déposée par sa fille.

Elle ne se plaignait pas mais elle était plus ou moins triste. Surtout, elle me disait sans arrêt, ne dis rien, ne dis rien, tu parles trop et ça me retombe dessus. C'était sa façon d'alerter. Elle avait peur des représailles" nous a déclaré le fille de la victime.


C'est une jeune aide soignante de la maison de retraite, qui a été la première à lancer l'alerte. Elle a notamment pris des photos des maltraitances pour justifier ses dires à la directrice. Aujourd'hui, elle fait l'objet d'une procédure de licenciement pour faute grave.

Par ailleurs, la direction réfute tout dysfonctionnement et a mis à pied la salariée accusée de maltraitance.

L'affaire pourrait rebondir car d'autres familles envisagent de porter plainte. Il y a 2 ans, une aide soignante des Oliviers avait déjà été condamnée pour violence sur 2 personnes âgées.

durée de la vidéo: 01 min 43
Nîmes : nouvelle plainte pour maltraitance dans une maison de retraite ©F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société violence retraites économie social personnes âgées famille