Un prêtre italien accusé de proxénétisme et de parties fines au Cap d'Agde

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault .

Un prêtre italien de Padoue est accusé de proxénétisme et d’organisation d'orgies au sein de sa paroisse. Des parties fines avec vidéos pornographiques à la clef qui auraient mené l'homme d'église et ses 15 maîtresses au Cap-d'Agde dans l'Hérault.


Selon le journal local de Padoue, Il Mattino di Padova, l'homme de 48 ans est accusé de violences psychologiques et d'avoir organisé des orgies dans son presbytère.
L'affaire a été révélée par 3 paroissiennes qui ont dénoncé le prêtre. Elles parlent de vie sexuelle débridée et de revenus immoraux.
Des vidéos X tournées dans l'église San Lazzaro, dont il a la charge, ont été retrouvées à son domicile.

Selon le quotidien The Independent, the priest also allegedly took his female friends for stays at a naturist and swingers resort in Cap d’Agde on the southern French coast.

Le prêtre en séjour au Cap-d'Agde avec des "amies" ?


Le prêtre aurait donc également emmené une quinzaine de ses maîtresses, dans la station balnéaire héraultaise du Cap-d'Agde, pour s'adonner à l'échangisme. Le tout régit via un réseau de prostitution sur internet.

L'homme est actuellement dans sa famille en Croatie alors que l'enquête judiciaire est en cours en Italie.

L'église italienne a fait savoir qu'elle était en train de mener ses propres investigations sur les agissements du prêtre de 48 ans, agissements signalés à l'évêque de Padoue l'été dernier.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité