Cet article date de plus de 6 ans

Les propriétaires de cabanes sur le bord du canal à Frontignan menacés d'expulsion

Les maisons sur le bord du canal aux Aresquiers à Frontignan sont situées en zone inondable et le propriétaire des terrains, Voies navigables de France, ne veut pas renouveler les conventions d'occupation. Les riverains refusent de quitter les lieux et promettent une bataille judiciaire.

Les propriétaires d'une trentaine de maisons situées sur les bord du canal aux Aresquiers, à Frontignan, sont menacés d'expulsion. Le terrain sur lequel sont bâties leurs habitations est la propriété de Voies Navigables de France. Or, le secteur étant placé en zone rouge du plan de prévention des risques d'inondation, leur conventions d'occupation temporaire ne devraient pas être renouvelées.

Reportage aux Aresquiers de Philippe Bard et Thierry Will.
durée de la vidéo: 02 min 09
Frontignan : les propriétaires d'une trentaine de cabanes menacés d'expulsion

Pour le maire de Frontignan comme pour les riverains réunis en association, le risque de submersion n'est pas avéré. Le maire se dit prêt a racheter à l'Etat les terrains visés pour les revendre aux riverains, mais l'Etat n'est pas vendeur.

L'association de riverains va se battre en justice pour contester cette éventuelle expulsion.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société inondations justice