Argelès-sur-Mer : 5 ans de prison pour l'auteur d'un tir de fusil-harpon dans la tête d'un autre homme

Un homme de 59 ans a été agressé par un autre homme armé d'un fusil-harpon mardi 7 septembre devant son domicile à Argelès-sur-Mer, dans les Pyrénées-Orientales. Présenté en comparution immédiate ce vendredi, un Serbe a été condamné à cinq ans de prison par le tribunal correctionnel de Perpignan
L'homme de nationalité serbe a pris une flèche-harpon de la crâne ce mardi 7 septembre 2021.
L'homme de nationalité serbe a pris une flèche-harpon de la crâne ce mardi 7 septembre 2021. © DR

Présenté en comparution immédiate pour "violence aggravée" Jusuf. B a reconnu avoir blessé l'un de ses amis, mardi 7 septembre, avec une flêche de fusil-harpon.  Le tribunal correctionnel de Perpignan a condamné le tireur d'origine Serbe à cinq années de prison, peine assortie d'une interdiction de séjour dans la région Occitanie.

Vers 7h30, mardi 7 septembre, plusieurs habitants d'Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) ont appelé les forces de l'ordre pour leur signaler qu'un homme qui avait le crâne traversé par une flèche en poursuivait un autre.

Les faits se sont produits vers 7h15. Après une nuit de travail comme vigile, un habitant d'Argelès-sur-Mer regagnait son domicile et ouvrait le coffre de son véhicule lorsque, en se retournant, il a reçu une flèche de fusil-harpon dans le crâne.

Par miracle, la flèche a glissé le long de la boite crânienne, sur la partie haute du front. "Une chance inouïe", confie un gendarme. La personne agressée a pourchassé l'auteur du tir avant d'être pris en charge par les sapeurs-pompiers. Il a été évacué à l'hôpital de Perpignan. Ses jours ne sont pas en danger.

La victime avait hébergé le tireur

Les deux hommes de nationalité serbe se connaissaient. La victime avait hébergé quelques jours l'auteur du tir, Sans Domicile Fixe au moment des faits.  Après une série de différends, la victime avait demandé au SDF de quitter les lieux. Ce serait le mobile de la tentative d'homicide.

L'auteur du tir a été interpellé par la brigade anti-criminalité de la police dans le quartier de Bas Vernet, à Perpignan et remis à la brigade de recherche de la gendarmerie de Céret.  

L'enquête a permis d'établir que le tireur a déjà été condamné pour meurtre en Suisse.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers