Barrage filtrant des éleveurs des Pyrénées-Orientales à Villefranche-de-Conflent

Une centaine d'éleveurs des Pyrénées-Orientales a mis en place un barrage filtrant ce dimanche à Villefranche-de-Conflent, près de Prades. Ils manifestent contre la nouvelle PAC, la politique agricole commune. Elle pourrait pénaliser une centaine d'éleveurs du département selon les manifestants.


Les éleveurs des Pyrénées-Orientales sont en colère. Et ils l'ont fait savoir en mettant en place un barrage filtrant ce dimanche à Villefranche-de-Conflent, près de Prades, dans les Pyrénées-Orientales.


D'autres manifestations à venir


En Languedoc-Roussillon, on est plus habitué aux coups d'éclat des agriculteurs de la Lozère. Les éleveurs des Pyrénes-Orientales ont aussi décidé de tout faire pour se faire entendre. Une centaine d'entre eux s'est mobilisée ce dimanche et ils assurent qu'elle sera suivie d'autres mobilisations importantes.

Contre la nouvelle PAC


Ils manifestent contre la nouvelle PAC, la politique agricole commune. Ils doivent désormais évaluer plus précisément la productivité de leurs différentes parcelles. Si une parcelle est considérée comme non productive, elle ne peut pas recevoir d'aides financières.
Les éleveurs des Pyrénées-Orientales assurent que les calculs sont complexes et qu'ils ne sont pas aidés pour les réaliser.

Reportage à Villefranche-de-Conflent, dans les Pyrénées-Orientales.
A. Cheron et M. Tamon

Sur les 300 éleveurs du département, une centaine serait menacée d'être pénalisée et une vingtaine pourrait même être contrainte de mettre la clé sous la porte.

La réforme de la PAC