Coronavirus : le coup de gueule des producteurs locaux interdits de marché à Céret

A Céret les producteurs ont bloqué l'accés du marché, ce mercredi matin vers 6h. Ils protestent contre la limitation des stands. Le maire leur a assuré que dès la semaine prochaine, le marché du samedi fermé pour confinement serait rétabli. 70 étals leur seront réservés contre une vingtaine ce jour.

Tôt ce matin les producteurs ont bloqué l'entrée du marché au stade municipal de Céret.
Tôt ce matin les producteurs ont bloqué l'entrée du marché au stade municipal de Céret. © F3 Pays catalan
Des camions devant le stade municipal de Céret pour bloquer l'entrée du marché. Tôt ce mercredi matin les producteurs locaux protestaient contre la limitation des stands. Pourquoi certains agriculteurs y ont-ils accés et pas d'autres ?  C'est la question que les producteurs catalans très affectés par les conséquences économiques du confinement ont posé au maire de la bourgade des Pyrénées-Orientales. Ils ont obtenu l'assurance que dès la semaine prochaine les stands seraient beaucoup plus nombreux.


La fin du marché différé du mercredi


Le grand marché de Céret se tient habituellement le samedi. Mais pour cause de confinement, depuis la mi-mars l'interdiction générale des marchés s'est appliquée dans la ville catalane et seul un "petit" marché était maintenu le mercredi, avec un nombre très limité de stands : une vingtaine seulement. Devant la délégation venue protester ce matin contre la limitation des stands, le maire Alain Torrent s'est engagé à intégrer un maximum de producteurs locaux dès la réouverture du grand marché le samedi 16 mai. Mais on sera alors encore bien loin d'une situation normale : 70 producteurs au plus pourront vendre leurs produits contre 150 d'habitude.
  

La détresse des agriculteurs catalans

 

"Ça fait maintenant 5 ans qu'on fait le marché de Céret. Etant producteur de porcs du Haut-Vallespir, j'estime que j'ai le droit de participer à ce marché, explique Thibault Gonzales, éleveur et charcutier à Montferrer. Mais on m'a dit que comme j'ai une boutique sur Ponteilla, c'était pas nécessaire que je sois sur le marché."

Thibault Gonzales, producteur de porcs et charcutier du Haut Vallespir.
Thibault Gonzales, producteur de porcs et charcutier du Haut Vallespir. © F3 Pays catalan

Problème, pour Thibault Gonzales comme pour d'autres producteurs, avec le coronavirus les clients hésitent à se déplacer dans les magasins. Et son petit local de Ponteilla est peu fréquenté alors qu'il y a toujours du monde au marché de Céret où le producteur réalise 80% de son chiffre d'affaires.
 
Installé sur le parking du stade municipal de Céret, le marché sécurisé bénéficie d'un grand espace.
Installé sur le parking du stade municipal de Céret, le marché sécurisé bénéficie d'un grand espace. © F3 Pays catalan

Ce mercredi matin les producteurs du Haut-Vallespir sont partis un peu rassurés : dès le 16 mai, si la situation sanitaire n'empire pas, ils devraient pouvoir retrouver leur étal au marché du samedi, un marché "sécurisé" avec plus d'espace entre les stands. Mais il y aura donc forcément encore des absents puisque seul un stand sur deux est prévu, avec priorité aux produits alimentaires locaux périssables.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus société agriculture économie déconfinement pays catalan
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter