Le point sur les inondations et les intempéries dans les Pyrénées-Orientales et dans l'Aude

Pollestres (Pyrénées-Orientales) - la voiture de la conductrice retrouvée noyée à Villeneuve-de-la-Raho - 6 mars 2013. / © F3 LR
Pollestres (Pyrénées-Orientales) - la voiture de la conductrice retrouvée noyée à Villeneuve-de-la-Raho - 6 mars 2013. / © F3 LR

Retrouvez toutes les informations sur les intempéries, la circulation routière et toutes les images et reportages de ce mercredi.

Par Fabrice Dubault


Les Pyrénées-Orientales, où une automobiliste a péri noyée dans les eaux tourbillonnantes d'un cours d'eau, ont été placées en alerte rouge aux crues jusqu'à jeudi matin, les autorités procédant à des évacuations préventives.
Cette alerte, émise par Météo France, court jusqu'à jeudi à 06H00 du matin, en raison d'une crue très importante de la rivière Agly, au nord de Perpignan.
Le département voisin de l'Aude est, lui, en vigilance orange, en raison également de cours d'eau en crue.

DMCloud:45211
Roussillon : les intempéries ont causé la mort d'une automobiliste

Selon Vigicrues, l'Agly, qui passe à Tautavel et à Rivesaltes, connaît un "risque de crue majeure", comparable à celle très importante de novembre 1999, et des phénomènes de rupture ou de débordement de digues peuvent se produire.
Devant un tel risque, la préfecture a ordonné l'évacuation de 500 personnes et la mise sous surveillance de 1.000 autres vivant aux abords de la rivière.
Les habitants évacués vont être dirigés vers des centres d'hébergement des communes concernées. La décision a été prise car l'Agly a "dépassé la cote d'alerte", à plus de 7 mètres au niveau de Rivesaltes, a expliqué le secrétaire général de la préfecture, Pierre Regnault de la Mothe.

Les autorités s'attendaient à un pic de crue vers la fin d'après-midi mercredi, suivi d'une lente amélioration. Selon un photographe de l'AFP sur place, la rivière n'était pas sortie de son lit au Barcarès ou à Saint-Laurent de la Salanque.
L'alerte rouge n'est déclenchée que très rarement par Météo France depuis l'adoption de l'actuel système d'alerte météorologique en 2001.

La préfecture invitait mercredi après-midi les habitants à la plus grande prudence, une personne ayant trouvé la mort dans la matinée.
Une automobiliste de 41 ans est morte noyée après avoir tenté de franchir un passage à gué interdit depuis mardi soir sur le Réart, à Pollestres, à une dizaine de kilomètres au sud de Perpignan.
Le Réart, une petite rivière de 30 km de long se jetant dans l'étang de Canet, n'était qu'en alerte jaune pour Vigicrues, en principe moins sévère que l'alerte rouge qui concerne mercredi l'Agly et orange pour l'Orbieu dans l'Aude.
Son lit charriait toutefois des flots chargés d'alluvions quand la malheureuse a forcé le passage signalé par des barrières et des flashes lumineux.
Sa voiture a été emportée vers 07H15, avant de s'immobiliser un peu plus loin, à demi-immergée.
Selon des témoignages rapportés aux secours, l'automobiliste s'est extraite du véhicule mais a été emportée par les flots.
Les pompiers et les gendarmes l'ont cherchée avec des plongeurs et le concours d'un hélicoptère pendant quatre heures avant de découvrir son corps à environ 2 kilomètres en aval, au lieu-dit Cap de La Fouste, sur le territoire de Villeneuve-de-la-Raho.

Par ailleurs, Météo-France a levé sa vigilance orange  "vagues-submersion" pour les départements de l'Aude, de l'Héraut et des Pyrénées-Orientales, mercredi en fin d'après-midi.
"Les forts vents d'est soufflant sur le bassin méditerranéen génèrent encore de fortes vagues touchant la majeure partie du littoral", relève toutefois Météo France.

Dans l'Aude, 63 personnes ont été évacuées mercredi, dont sept en hélicoptère. La majeure partie de ces évacuations s'est déroulée dans un camping de Leucate-plage: la mer avait fini par faire un brèche dans un muret protégeant la zone, désormais plongée dans 50 centimètres d'eau.

DMCloud:44975
Leucate (11) : les résidants du camping hébergés dans la salle des fêtes
Leucate (11) : les résidants du camping hébergés dans la salle des fêtes

DMCloud:44947
Leucate (11) : les inondations après la rupture d'une digue
Leucate (11) : les inondations après la rupture d'une digue

Les pompiers ont aussi évacué une dizaine de personnes d'un lotissement en bord de mer au Barcarès dans les Pyrénées-orientales.
Dans le grand quart sud-est, balayé par de violentes rafales dans la nuit de mardi à mercredi, le vent devait nettement diminuer d'intensité dans la nuit de mercredi à jeudi.

DMCloud:45215
Leucate (11) : les intempéries dans l'Aude
Leucate (11) : les intempéries dans l'Aude


A Sigean dans l'Aude, la réserve africaine est également inondée.
Les responsables du zoo sont préoccupés pour les animaux.

DMCloud:45209
Sigean (11) : la réserve africaine sous les eaux
Sigean (11) : la réserve africaine sous les eaux

Le bilan de la préfecture des Pyrénées-Orientales

Bilan humain :
Pollestres : Une personne disparue découverte décédée par les sapeurs-pompiers au droit d'un passage à gué communal
Rivesaltes : Sauvetage de 2 personnes sur le passage à gué
Perpignan : mise en sécurité de 3 personnes
Le Barcarès : évacuation de 10 personnes d'un lotissement (Jets de la Mer) vers une salle polyvalente

DMCloud:44981
Le Barcarès (66) : un lotissement inondé et les sauveteurs en opération
Le Barcarès (66) : un lotissement inondé et les sauveteurs en opération

Rivesaltes : 20 maisons évacuées vers Les Dômes (salle des fêtes) et 6 personnes sécurisée à la cité du Réart plus une reconnaissance au centre équestre (enfants en stage)
Toreilles : information de la population village des sables et quartier de la plage
Saint Laurent de la Salanque : Evacuation de l'Intermarché

Une côte de 7,60 m est attendue à Rivesaltes entre 15 h et 16 h ; le pic de crue à 7,80 m devrait intervenir vers 17 h ce qui fait passer en surverse.
Il est possible de passer en vigicrue rouge pour l'Agly
Les digues sont en charge depuis le début de la journée et sont fragilisées.
Un secteur est particulièrement fragile au niveau de la STEP de Saint Laurent de la Salanque (les travaux n'ont pas encore été réalisés) une mise en charge de la station.a été constatée.

Les zones les plus vulnérables ont été identifiées :
– Rivesaltes : cité du Réart,
– Claira : points bas des secteurs Nord, Ouest et Sud
– Pia : secteur nord de la commune
– Saint-Laurent-de-la-Salanque : les Tamaris et quartier de la Mar
– Torreilles : quartier de la plage
– Le Barcarès : quartier des Mouettes et secteur Les Jets de la Mer

Ouverture demandée des 3 centres d'hébergement de Saint Laurent de la Salanque.
Un nouveau message de consignes est adressé aux maires pour demander d'organiser l'évacuation des personnes dans les zones situées dans une bande de 200 m de part et d'autre l'Agly.

Sur le même sujet

Les + Lus