Paulilles : commémoration sur le site de l'ancienne fabrique de dynamite

Une messe est célébrée chaque année à la mémoire des personnes décédées lors des explosions dans la fabrique de dynamite. / © F3LR
Une messe est célébrée chaque année à la mémoire des personnes décédées lors des explosions dans la fabrique de dynamite. / © F3LR

Deux cents personnes se sont retrouvées jeudi dans la baie de Paulilles, un des sites les plus beaux de la côte catalane. Il ne s'agissait pas de touristes mais d'anciens salariés des usines Nobel . Pendant plus d'un siècle, ces lieux ont en effet hébergé le fabricant de dynamite.

Par Jean-Marc Huguenin


Dans l'anse de Paulilles, entre Banyuls et Port-Vendres, on n'aperçoit plus aujourd'hui que quelques bâtiments de cette usine de dynamite fermée en 1984. Et c'est dans ces lieux que se réunissent chaque année les anciens salariés et leur famille.

On se remémore alors des visages et des noms, on se rappelle les bons et les mauvais souvenirs. En cent ans d'activité, l'usine a connu une quarantaine de morts dans une vingtaine d'explosions. L'une d'elles remonte à la fin des années cinquante. Pourtant, même si le travail était pénible et dangereux à l'usine Nobel, il y avait dans ce site merveilleux quelques compensations.

Après la fermerture de l'usine, le site a attiré la convoitise des promoteurs, jusqu'à son rachat par le Conservatoire du Littoral. Il est maintenant entretenu et réaménagé par le Conseil général pour le plus grand plaisir des touristes et des anciens salariés.  Ces derniers évidemment sont de moins nombreux chaque année mais le rendez-vous de l'ascension devrait se perpétuer encore longtemps car les enfants de ces salariés y sont aussi très attachés.

Rassemblement annuel des anciens salariés de l'usine Nobel sur le site de Paulilles

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus