• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Bas-Vernet et Pissevin-Valdegour parmi les quartiers les plus pauvres de France

Un arrêt de bus dans le quartier du Bas Vernet / © F3LR
Un arrêt de bus dans le quartier du Bas Vernet / © F3LR

Les deux quartiers, respectivement de Perpignan et de Nîmes, font partie des 10 plus pauvres de France, selon une étude de l'Observatoire des inégalités publiée la semaine dernière. 

Par Cathy Dogon

Avec un taux de 67,5% et 66% de pauvreté, les deux quartiers s'affichent en milieu de classement. Bas-Vernet (2 500 personnes) à Perpignan et Pissevin - Valdegour (15 000 personnes) à Nîmes occupent la 6è et la 7è place du classement des quartiers les plus pauvres, selon un classement publié le 19 juillet par l'Observatoire des inégalités.

Cette étude a été réalisée sur les 1 296 quartiers prioritaires de France métropolitaine. En tête du classement, la Résidence Sociale Nicéa, à Nice, avec un taux de 87% de pauvreté. 

Qu'est ce que le seuil de pauvreté ? 

L'Observatoire des inégalités définit son taux de la sorte : "le seuil de pauvreté que nous utilisons ici, le seul disponible, est celui à 60 % du niveau de vie médian. Il représente, en 2013, 1 000 euros pour une personne seule, 2 500 euros pour une famille avec deux enfants de plus de 14 ans".  

Mais selon le bureau d'études, la situation est encore plus alarmante : 

Dans notre classement, la moitié vit avec un revenu compris entre 300 et 600 euros mensuels",
indique l'Observatoire sur son site internet.




La jeunesse est particulièrement présente dans ces environnements. Les moins de 14 ans représentent par exemple près de 30% de la population à Pissevin - Valdegour, à Nîmes. Les familles nombreuses y sont d'ailleurs particulièrement représentées. 

Sur le même sujet

"Si une cathédrale brûle, elle est appelée à être rebâtie"

Les + Lus