Documentaire "La casa de la rumba" : dans l'âme musicale des gitans catalans

A travers la voie musicale et sur des airs de rumba, le film nous embarque au plus près de la communauté gitane sédentarisée du sud de la France et de Catalogne. D’où vient cette musique omniprésente qui les enveloppe ?

La musique a toujours fait partie intégrante de la culture gitane. Et si l’on parle souvent de flamenco, c'est la rumba qui la caractérise le plus, nous raconte Guy Bertrand, musicien originaire de Toulouse et ethno musicologue. Parfaitement intégré dans la communauté gitane, l’homme nous embarque sillonner les routes et pénétrer l’âme musicale des gitans catalans.  


Au début des années 50, la rumba, musique aux racines afro-cubaines, traverse les frontières pour se répandre en Europe et jusqu’à Barcelone. A cette époque, il y avait un engouement pour les musiques d’Amérique latine et des Caraïbes. Beaucoup de musiciens cubains séjournaient dans la ville. C’est ainsi qu’est née "la rumba catalane des gitans" : des échanges. Et de l’initiative d’une bande de copains barcelonais, qui, en adaptant des airs à leur sauce, ont su créer un répertoire d’un genre nouveau.

Très vite, la rumba catalane, créative et festive, s'immisce dans la culture gitane : elle est jouée dans la rue, dans les mariages, en famille ou lors des célébrations religieuses. Devenue omniprésente, elle fait aujourd'hui, partie intégrante de la vie des gitans, qu’ils soient sédentaires ou nomades. La guitare en est l’instrument emblématique. Elle associe les percussions (reproduites par les frappes des mains et claquements sur l’instrument), le chant, initialement associé aux hommes, ainsi que la danse, traditionnellement réservée aux femmes.  

Comme tout genre musical, elle a ses références avec des artistes comme Peret, Pédro Pubill Calaf, véritable idole, devenu maître du genre. Ou encore : les Gispsy kings, Tekaméli, Chabo, Manitas de plata, Joseph "Mambo" Saadna, Emilio "Miliu" Calabuch GimenezJean-Pierre "Rey" Cargol Baliardo, Jean-Claude "Mounin" Vila, et tant d’autres encore, dont des anonymes que nous retrouvons tout au long du documentaire.  

Le réalisateur Bernard Giglio, nous entraine dans une aventure humaine et musicale au coeur de la communauté gitane catalane. Un voyage aux airs de rumba, accompagné des voix des artistes et des témoignages des gitans sédentaires de Perpignan et de Barcelone.

"La casa de la rumba" : un documentaire à voir le jeudi 28 avril, à 22h30. A voir o urevoir en replay sur notre site francetv.fr

Un film réalisé par Bernard Giglio, co-écrit par Guy Bertrand, Bernard Giglio et Philippe LengletUne coproduction Next Films, Zycopolis production, World harmonies et France Télévisions.

Recevoir France 3 Occitanie

Sur la TNT : chaîne 3

Réception via l’ADSL d'Orange, SFR, Free, Bouygues Télécom, Numéricable et Darty

Votre installation vous permet de recevoir les 24 antennes régionales de France 3, en simultané, au choix selon vos envies.

Voici les canaux, qui différent en fonction de votre opérateur :

Orange SD : 317 et 314
SFR HD : 444 et 447
Free HD : 315 et 318
Bouygues Télécom Bbox : 483 et 486
Numéricable LaBox : 444 et 447
Darty Box : 305 et 310