Cet article date de plus de 7 ans

Francisco Benitez déjà entendu en 2004 dans une affaire de disparition dans le Gard

Francisco Benitez, le mari et père des deux disparues de Perpignan, avait déjà été entendu par la police en 2004 dans une affaire de disparition, à Nîmes, celle d'une femme qui aurait été sa compagne, a-t-on appris mercredi de sources proches de l'enquête.
Francisco Benitez, le père d'Allison et l'époux de Marie-Josée, les disparues de Perpignan - archives
Francisco Benitez, le père d'Allison et l'époux de Marie-Josée, les disparues de Perpignan - archives

Francisco Benitez, retrouvé pendu lundi, était à l'époque affecté à la Légion à Nîmes dans le Gard. Il n'avait finalement pas été inquiété.

Mobilisation à Perpignan pour distribuer des tracts

Après le suicide du père de famille, les proches des deux jeunes femmes se mobilisent. Personne ne veut croire au pire. Alors des tracts et des appels à témoins fleurissent un peu partout.
 
##fr3r_https_disabled##
Perpignan allison marie josee disparues benitez temoignage fere eric barbet


Francisco Benitez déjà entendu en 2004 dans une affaire de disparition dans le Gard

Cette femme qui était, selon les sources, la compagne ou l'amante de Francisco Benitez, avait disparu du jour au lendemain. Francisco Benitez avait été entendu comme témoin.

Selon l'une des sources de l'AFP, il avait toujours nié être la dernière personne à l'avoir vue.
Une autre source relève les similitudes entre cette disparition et celles, depuis le 14 juillet, de Marie-Josée Benitez et de leur fille de 19 ans, Allison. A l'époque, Francisco Benitez n'aurait pas spontanément signalé la disparition. Ensuite interrogé par les policiers, il leur aurait expliqué que la disparue et lui s'étaient disputés, qu'elle avait pris ses affaires et qu'elle lui avait envoyé ensuite un texto pour lui signifier qu'elle ne reviendrait pas.

La disparue n'a jamais été retrouvée depuis.

Le témoignage du frère de Marie-Josée Benitez, Eric Barbet.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
enquêtes faits divers justice disparition