Cet article date de plus de 4 ans

Un homme ivre défonce le portail de la gendarmerie de Saint-Cyprien pour libérer son fils

Un fourgon a défoncé le portail de la gendarmerie de Saint-Cyprien, dans les Pyrénées-Orientales. C'était vers 1h, dans la nuit de jeudi à vendredi. Le conducteur de 40 ans, ivre, à expliquer avoir voulu libérer son fils placé en garde à vue. A défaut de réussir son coup, il l'a retrouvé en cellule.

Un homme de 40 ans alcoolisé a voulu rentrer dans la gendarmerie de Saint-Cyprien, la nuit dernière, pour libérer son fils mineur retenu en garde à vue.
Pour parvenir à ces fins, le conducteur issu de la communauté des gens du voyage a défoncé volontairement le portail d’entrée de la caserne à l'aide d'un fourgon. Il a stoppé sa course en heurtant le bâtiment.

Du coup, arrêté par les gendarmes, il a effectivement rejoint son fils, mais en cellule puisqu’il a été placé en garde à vue pour menaces de mort et destruction volontaire de bien public, après quelques heures passées en dégrisement.

"L'homme doit être déféré pour une comparution immédiate qui devrait se dérouler lundi, si le juge des libertés et de la détention le place sous écrou provisoire, conformément aux réquisitions du parquet", nous a confirmé, vendredi soir, Jean-Jacques Fagni, le procureur de la République de Perpignan.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité violence faits divers insolite sorties et loisirs justice gens du voyage