Hommes armés près du lycée à Prades : vers une blague de très mauvais goût

Le lycée avait été entièrement bouclé et les élèves confinés dans leurs classes avec leurs professeurs. Un homme armé aurait pénétré dans le lycée Charles Renouvier à Prades. Mais l'enquête s'oriente vers la piste malveillante.

Le lycée avait été entièrement bouclé et les élèves confinés dans leurs classes avec leurs professeurs. Un homme armé aurait pénétré dans le lycée Charles Renouvier à Prades. Mais l'enquête s'oriente vers la piste malveillante.
Le lycée avait été entièrement bouclé et les élèves confinés dans leurs classes avec leurs professeurs. Un homme armé aurait pénétré dans le lycée Charles Renouvier à Prades. Mais l'enquête s'oriente vers la piste malveillante. © O. Got / Maxppp
54 militaires déployés à Prades, des parents et des élèves inquiets, et la ville du Premier Ministre Jean Castex en état de siège. Et tout ça pour ce qui s'apparente à une mauvaise blague.

Deux jours après des appels signalant la présence d'hommes armés aux abord du lycée Charles Renouvier qui a entrainé le confinement de l'établissement pendant plusieurs heures, l'enquête s'oriente vers la piste malveillante. Quatre mineurs âgés de 17 ans ont été placés en garde à vue, et deux d'entre eux ont été déférrés hier devant le parquet, avant d'être présenté à un juge des enfants. 

Le procureur de la République de Perpignan indique qu'ils pourraient être poursuivis pour dénoncation d'une infraction imaginaires à l'origine de recherches inutiles. Des faits passibles de deux ans de prison et 30.000 euros d'amende. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers éducation société sécurité