Incendie : "je voulais comprendre ce que ressentait un pyromane", un ancien pompier volontaire condamné pour avoir mis le feu à un champ

En pleine sécheresse, il avait allumé un incendie dans un champ près de Perpignan. Un ancien pompier volontaire a été condamné. Pour justifier son acte, il a déclaré qu'il voulait se mettre dans la peau d'un pyromane.

Un pompier volontaire a été condamné mardi à un an de sursis probatoire par le tribunal judiciaire de Perpignan pour avoir allumé un incendie, dans le champ d'une commune près de Perpignan, en 2023.

"Je voulais comprendre ce que ressentait un pyromane", a indiqué à la barre l'homme de 53 ans. Condamné à un an de sursis probatoire, dont l'obligation de soins et d'indemniser les parties civiles, pour "destruction de bien à l'aide de matériel dangereux", l'homme avait, en mai 2023, tenté d'incendier un champ de la commune de Montner, près de Perpignan, pendant que le département des Pyrénées-Orientales était placé en risque d'incendie sévère. 

Un papier enflammé

Le pompier volontaire et employé à la régie des eaux de la communauté urbaine de Perpignan-Méditerranée au moment des faits, avait été surpris par un passant, alors qu'il lançait un papier enflammé depuis son véhicule. 

Le témoin avait alors maitrisé l'incendie et aperçu les couleurs de la communauté urbaine Perpignan-Méditérannée sur le véhicule du suspect, avant qu'il ne prenne la fuite. Rapidement interpellé, l'homme avait démissionné de ses fonctions lors de son placement en garde à vue.

Le tribunal a également condamné l'ancien pompier à verser 1.000 euros au SDIS 66 (Service départemental d'Incendie et de Secours des Pyrénées-Orientales) pour le préjudice subi et un euro symbolique à la communauté urbaine où il travaillait. 

Ecrit avec AFP.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité