• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Mare Nostrum : retour encourageant pour le Nîmois Agnel à Canet-en-Roussillon

Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales) - Yannick Agnel au meeting Mare Nostrum - 8 juin 2016. / © F3 LR
Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales) - Yannick Agnel au meeting Mare Nostrum - 8 juin 2016. / © F3 LR

Yannick Agnel s'est imposé pour son premier 200 m libre en individuel depuis sa décision, il y a trois semaines, de s'aligner sur la course aux JO-2016, lors de la 2e étape du circuit Mare Nostrum, à Canet-en-Roussillon, mercredi.

Par Fabrice Dubault


En 1:47.28, le Nîmois Agnel a devancé notamment le champion du monde en titre, le Britannique James Guy (4e, 1:47.71), et les deux autres qualifiés français pour Rio, Jérémy Stravius (6e, 1:48.74) et Jordan Pothain (7e, 1:48.87).

Lors des Championnats de France début avril, Agnel n'avait pas réussi à décrocher directement l'un des deux billets sur la distance, touchant 3e alors que les images le montraient 2e. La direction technique nationale lui avait alors laissé le choix de défendre ou non son titre olympique.

Lors des Championnats d'Europe en mai, il avait confirmé son souhait de s'aligner sur sa course fétiche à Rio mais n'avait pas disputé l'épreuve individuelle.
En série mercredi, Agnel avait déjà signé le meilleur chrono (1:47.90).

Charlotte Bonnet (1:56.84), médaillée de bronze européenne à Londres, a de nouveau remporté de haute lutte le 200 m libre, devant la star hongroise Katinka Hosszu (1:56.85), comme à Monaco il y a quatre jours, lors de la 1ère étape du circuit Mare Nostrum.

Mehdy Metella, lui aussi médaillé de bronze européen, a signé le troisième chrono sur 100 m papillon (52.30). Le Sud-africain Chad le Clos, double champion du monde et vice-champion olympique en titre, s'est imposé en 51.56.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus