Une marche blanche en mémoire du petit Imran, retrouvé mort partiellement congelé dans un appartement de Perpignan

Près d'une centaine de personnes se sont réunies samedi à Perpignan pour rendre hommage au petit Imran, retrouvé mort partiellement congelé chez son père en septembre. L'émotion était grande, alors que les résultats complets de l'autopsie qui devraient permettre de déterminer les causes et la date exacte du décès ne sont pas encore connus.

L’émotion était vive à Perpignan dans les Pyrénées-Orientales, samedi 7 octobre 2023, lors de la marche en hommage au petit Imran, mort à l'âge de sept ans et retrouvé partiellement congelé dans l’appartement de son père le 14 septembre.

Le petit Imran était venu huit mois chez moi. Je me suis occupée de lui, je l'ai protégé. C'était un petit enfant avec des troubles autistiques, il fallait constamment être avec lui. Il commençait à parler et faisait plein de choses. Il n'aurait jamais dû retourner vivre chez la famille. Il était adorable et joyeux.

L'ancienne assistante familiale d'Imran

Une première autopsie insuffisante

Le rapport de l’examen médico-légal, pratiqué sur le corps d’Imran le 18 septembre dernier, n’a pas encore été dévoilé. Mais une expertise complémentaire a été ordonnée par le Procureur de la République. Une analyse plus approfondie devrait permettre de déterminer les causes exactes du décès. La date du décès reste encore à déterminer. L'enquête suit son cours.

Le suspect mis en examen ?

Dans cette affaire, le père, l’oncle et la grand-mère d’Imran ont été placés en garde à vue, puis ont été déférés devant le juge d’instruction le 16 septembre 2023.

Le père du défunt, âgé de 28 ans, a été mis en examen pour meurtre et placé en détention provisoire.