Municipales 2020 à Perpignan : un sondage donne Louis Aliot en tête des intentions de vote

Un sondage réalisé fin décembre par l’institut Ifop donne le député du Rassemblement National des Pyrénées-Orientales largement en tête au premier tour à Perpignan devant le maire sortant. Au 2e tour, il distance la candidate de gauche Agnès Langevine de deux points en cas de quadrangulaire.

Louis Aliot, député Rassemblement national et conseiller municipal à Perpignan, invité de Dimanche en politique le 15 septembre 2019.
Louis Aliot, député Rassemblement national et conseiller municipal à Perpignan, invité de Dimanche en politique le 15 septembre 2019. © FTV

À un peu plus de deux mois du premier tour qui se déroulera le 15 mars prochain, nos confrères de l’hebdomadaire La Semaine du Roussillon et de Sud Radio publient ce mercredi un sondage sur le rapport de force entre les différents candidats à la mairie de Perpignan.

Avec 26% des intentions de vote au premier tour, Louis Aliot, le député RN du département arrive en tête.

Il est suivi par Jean-Marc Pujol, le maire actuel, à 18%. Arrive en troisième position la vice-présidente de la région Occitanie, Agnès Langevine avec 14.5%, testée sous la bannière Europe Ecologie Les Verts et Parti Socialiste.

Elle est talonnée par le député de la majorité présidentielle LREM, Romain Grau à 14%.
 
Intentions de vote - 1er tour municipales 2020. Sondage IFOP décembre.
Intentions de vote - 1er tour municipales 2020. Sondage IFOP décembre. © F3 LR


Percée de la gauche au second tour

Si les 4 candidats qui récoltent plus de 10 % des intentions de vote le 15 mars maintiennent leurs candidatures la semaine suivante, Louis Aliot serait toujours en tête avec 29% des suffrages. Surprise, il serait cette fois suivi par la candidate de gauche Agnès Langevine, qui obtiendrait 27%. Jean-Marc Pujol serait troisième ( 26%) et Romain Grau arrive en quatrième position à 18%.
 
Intentions de vote - 2e tour municipales 2020. Sondage IFOP décembre.
Intentions de vote - 2e tour municipales 2020. Sondage IFOP décembre. © F3 LR

Cette étude a été menée par téléphone entre le 30 décembre et le 3 janvier 2020 auprès d’un échantillon de 747 personnes, dont ont été extraites 497 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population de la commune de Perpignan âgée de 18 ans et plus. La marge d'erreur de ce type d'échantillon est généralement de +/- 3%.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections pays catalan rassemblement national les républicains louis aliot europe écologie les verts parti socialiste la république en marche