A Perpignan, les deux finalistes font appel aux abstentionnistes

Le vote des abstentionnistes du premier tour pourraient être décisif à Perpignan. / © F3LR
Le vote des abstentionnistes du premier tour pourraient être décisif à Perpignan. / © F3LR

Les deux candidats présents au second tour, Louis Aliot du Front National arrivé en tête avec 34, 2 % des suffrages exprimés et Jean-Marc Pujol UMP-UDI, 30,6% des voix, espèrent bien convaincre une majorité d'abstentionnistes de dimanche dernier. 

Par Jean-Marc Huguenin


42,8 %! Chiffre historique de l'abstention au premier tour à Perpignan et autant de réserves de voix convoités par les deux candidats toujours en lice. Louis Aliot du Front National arrivé en tête avec 34, 2 % des suffrages exprimés espère bien convaincre une majorité d'abstentionnistes de dimanche dernier.

Maire sortant Ump, Jean-Marc Pujol, 30,6% des voix, est convaincu lui aussi de récupérer les votes d'abstentionnistes repentis  mais aussi ceux des électeurs d'autres listes éliminées au premier tour.

Historien spécialiste reconnu de l'extrême droite, Nicolas Lebourg se passionne pour la situation perpignanaise où le Front National peut conquérir dimanche sa première ville de plus de 100 000 habitants. Les réserves de voix, les conséquences des retraits de listes après le premier tour et le choix politique de la communauté gitane, sont pour lui, les trois éléments clés de ce scrutin.

Les résultats des municipales

Perpignan : les deux candidats espèrent les voix des abstentionnistes








Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus