Perpignan : Louis Aliot fait renaître la Police de proximité

Le maire de Perpignan a inauguré de nouveaux postes de police, notamment dans le quartier de la gare. Avec cette "Police de proximité", le public dispose de quatre heures chaque jour pour exprimer ses doléances.

Le poste de police municipale du quartier de la gare à Perpignan
Le poste de police municipale du quartier de la gare à Perpignan © J.Lopez FTV

Difficile de ne pas le voir... il s'affiche en grand ! Dans le nouveau poste de police du quartier de la gare à Perpignan, une permanence d'accueil est assurée - depuis ce jeudi 10 juin - du lundi au vendredi. De 11h à 15 heures pour l'instant mais les horaires devraient être étendus.

Dans ce quartier, le soir venu, les nombreuses rues adjacentes sont autant de points de relais pour le trafic de stupéfiants. 

" Le quartier est très agréable, je suis très contente... mais c'est un peu gangréné par la vente de certains produits illicites" témoigne cette jeune riveraine.

Des groupes s'échappent par les petites rues... hier soir ils se battaient ! Il y en a un qui s'est fait massacrer... C 'est très bien qu'il y ait un poste de police mais il faut qu'ils viennent régulièrement ! Si c'est juste pour faire joli, c'est pas la peine !

La doyenne du quartier

 5 policiers municipaux  et 4 nationaux sont affectés à ce nouveau poste de "police de proximité" . Idem pour l'ancien poste "du moulin à vent " qui, après quelques travaux, rouvrira en septembre. Là aussi les horaires sont de 4 heures par jour. Insuffisant pour les habitants même si c'est déjà un premier pas :  

Ça rassure. C'est près d'une école. Il y aura des agents de police municipaux et l'on voit bien que les habitants sont demandeurs de la proximité. Nos élus sont déjà au travail... La police municipale a été renforcée avec une trentaine d'agents.

Louis Aliot , maire de Perpignan (Rassemblement National) 

D'autres antennes devraient rouvrir dans les quartiers "Sud Vernet" et "Moyen Vernet."  Le maire de la ville dit être en négociation avec la Préfecture pour obtenir des moyens humains supplémentaires et notamment un policier spécialisé, chargé de prendre en charge les dépôts de plaintes.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité