• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Perpignan : le risque fou des jeunes qui s'accrochent derrière des bus

A Perpignan, des jeunes s'agrippent à l'arrière des bus pour un tour dans les rues de la ville. Un risque fou. D'autant qu'ils sont invisibles pour les chauffeurs, impuissants. / © Capture écran twitter
A Perpignan, des jeunes s'agrippent à l'arrière des bus pour un tour dans les rues de la ville. Un risque fou. D'autant qu'ils sont invisibles pour les chauffeurs, impuissants. / © Capture écran twitter

A Perpignan, des jeunes s'agrippent à l'arrière des bus pour un tour dans les rues de la ville. Un risque fou. D'autant qu'ils sont invisibles pour les chauffeurs, impuissants.
 

Par O. Le Creurer avec J. Lopez

Phénomène dangereux constaté dans les rues de perpignan, s'accrocher à l'arrière d'un bus. Depuis quelques semaines, comme le révèle L'Indépendant des vidéos font le tour de la toile. Des jeunes accrochés de façon sauvage à l'arrière des bus Sankeo. 
 


Nouveau défi ou stupidité juvénile, les responsables de l'entreprise de transport constatent cette situation pour la première fois. Ils s'inquiètent surtout des possibles accidents que cela pourrait occasionner.

Nous irons toujours dans le sens de la dissuasion


"A l'arrière d'un autobus, on n'est pas visible du conducteur. C'est pour cela qu'ils peuvent arriver à le faire facilement. Les automobilistes qui sont derrière ressentent cela comme un danger. Cela impressionne tout le monde mais pas dans le sens de l'admiration. Ce n'est pas une bonne chose. Nous irons toujours dans le sens de la dissuasion là-dessus de manière à éviter à des jeunes de prendre des risques pareils," explique Thierry Emelin, directeur entreprise de transport Sankéo.

Une vigilance renforcé de l'entreprise Sankeo a été mise en place depuis quelque jours sur les lieux ou ont ete constaté ces incidents.

 

Sur le même sujet

Blaquart (Nîmes olympique) et le bâton de bourbotte

Les + Lus