Perpignan : une femme meurt 10 jours après être restée des heures enfermée dans une voiture en plein soleil

C'est un drame horrible qui s'est produit ce week-end au centre hospitalier de Perpignan. Une trentenaire est décédée. Elle avait été admise le 15 septembre dernier en hyperthermie grave et avec des problèmes respiratoires après être restée bloquée des heures dans une voiture en plein soleil.

La victime hospitalisée à Perpignan dans un état grave le 15 septembre était très vite tombée dans le coma. Elle n'a jamais repris connaissance et n'a pas survécu. La jeune femme avait 30 ans.

L'affaire commence quand un homme de 37 ans appelle les pompiers pour sa femme qui a fait un malaise en voiture. Les secours diagnostiquent d'importants problèmes respiratoires et conduisent la patiente en hyperthermie au centre hospitalier de Perpignan. Un signalement est fait à la police. Très vite, son état se dégrade et la victime tombe dans le coma. Ses médecins craignent pour sa vie.

Pendant ce temps, son compagnon est interrogé par des policiers sur les circonstances du malaise.

Il est interpellé aux Urgences par des hommes de la BAC et placé en garde à vue, précise nos confrères de l'Indépendant. L'homme est soupçonné d'avoir laissé la jeune femme durant des heures enfermée dans sa voiture, vitres et portes bloquées, en plein soleil. Elle aurait alors suffoqué.

La mort de la jeune femme donne un tour nouveau à l'enquête. Son compagnon risquait une accusation de séquestration et tentative de meurtre, la qualification des faits devrait évoluer en homicide, involontaire ou non, l'information judiciaire devra tenter de la déterminer.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers décès femmes société violence conjugale police sécurité