PHOTOS. Près de Perpignan, arrivée de quatre bébés requins gris à l'aquarium de Canet-en-Roussillon

Grande nouvelle pour les visiteurs de l'aquarium Oniria, près de Perpignan. Quatre bébés requins gris, des jeunes spécimens âgés de moins de deux ans, viennent d'agrandir la famille de l'aquarium de Canet-en-Roussillon. Ces quatre Carcharhinus Plumbeus, deux femelles et deux mâles, ont rejoint leurs congénères dans la soirée du 3 juillet 2023. L'aquarium de Canet-en-Roussillon compte désormais huit squales et plus de 600 espèces au sein de l'établissement. De quoi ravir les visiteurs en ce début de saison estivale.

Ils s'appellent "Trompette", "Flêche", "Nala" et "Médusa", quatre jeunes requins gris, deux femelles et deux mâles de moins de deux ans viennent de faire leur entrée à Oniria, l'aquarium de Canet-en-Roussillon. De beaux bébés qui mesurent déjà entre 109 cm et 115 cm et pèsent entre 8 et 10 kg. 

C'est l'équipe de soigneurs d'Oniria qui a choisi les prénoms. C'était important pour nous car ce sont eux qui s'en occupent au quotidien. Les prénoms sont le fruit de l'inspiration du moment et des caractéristiques physiques des bébés requins : nez en trompette, mouchetures, tête en forme de flèche et un est blanc comme une méduse.

Patrick Masanet, Directeur scientifique & technique d'Oniria

Une veilleuse pour la nuit des bébés requins

Les quatre jeunes requins ont été soigneusement installés dans leur nouveau bassin le 3 juillet. Une procédure à laquelle sont habituées les équipes d'Oniria mais qui requiert une attention toute particulière. Après le transfert, "deux plongeurs professionnels sont restés mobilisés plusieurs heures dans l’eau à leurs côtés, le temps de s’assurer de leur parfaite acclimatation" sous la responsabilité de Patrick MASANET, Conservateur, Directeur scientifique et technique. 

Les plongeurs sont là pour s'assurer de la bonne acclimatation des bébés requins. Ils surveillent s'ils se ventilent bien et si les autres requins déjà présents dans le bac cherchent à les embêter. Mais tout s'est très bien passé.

Patrick Masanet, Directeur scientifique et technique d'Oniria 

Pour la petite anecdote, et afin d'offrir des conditions de vie optimale aux nouveaux petits pensionnaires, le directeur a même pensé à leur faire servir leur repas préféré, calmars et filet de poisson et a également installé une veilleuse pour la nuit afin que les bébés s'habituent à leur nouvel environnement et puissent en déterminer chaque recoin. 

Le Carcharhinus Pumbeus, un requin facile à reconnaître

Espèce très appréciée des aquariums, le requin gris (Carcharhinus plumbeus) aime les eaux tempérées et tropicales de plus de 23°. Corps massif, trapu, au dos entièrement gris avec une nageoire dorsale élevée. Il a le ventre blanchâtre, des petits yeux ronds, une bouche cintrée, un museau court, large et arrondi. Il mesure en moyenne 2 mètres de long (exceptionnellement 2,50 m). L’animal grandit en général de 15 cm par an dans les premières années de son existence et met 15 ans à atteindre sa taille adulte, pour une espérance de vie de 45 ans et plus.

"A Oniria, on ne veut pas de prélèvement en milieu naturel"

Après fécondation, puis gestation de 8 à 12 mois, une maman requin peut donner naissance à 1 et jusqu’à 16 petits. En accueillant deux mâles et deux femelles, l’Aquarium de Canet-en-Roussillon poursuit sa mission essentielle de préservation des espèces, au sein d’un vaste programme de reproduction.

On préfère largement récupérer des animaux d'élevage plutôt que de les prélever en milieu naturel. Nous travaillons en collaboration avec Valencia mais aussi avec Monaco. Comme pour les zoos, et même si ce n'est pas une obligation pour les aquariums, à Oniria, nous souhaitons tendre uniquement vers des échanges et des programmes de reproduction. C'est l'avenir.

Patrick Masanet, Directeur scientifique et technique Oniria Canet-en-Roussillon

Les programmes de reproduction menés au sein de l’établissement sont la preuve d’une véritable réussite en matière d’élevage. En quelques mois, Oniria a eu le plaisir d’accueillir, entre autres, des bébés de raies brunettes, de raies pastenagues, d’écrevisses tropicales, d’escargots Achatina, en parallèle du programme mené avec les gorgones, les coraux ou encore les méduses Aurelia Aurita, mis en place depuis l’ouverture de l’aquarium en juillet 2021. Ces différents programmes complémentaires permettent de mieux comprendre les processus biologiques, tout en sensibilisant le public à l'importance des programmes de conservation, notamment quand il s’agit d’espèces menacées dans leur milieu naturel.

Cent à deux cents millions de requins sont pêchés et consommés chaque année. Les requins ont un rôle de régulateur dans l'écosystème marin et quand il y a moins et bien il y a plus de problèmes sur les autres espèces (maladies, dégénérescences ...). Mais il souffre toujours du délit de sale gueule.

Patrick Masanet, Directeur scientifique et technique Oniria Canet-en-Roussillon

durée de la vidéo : 00h00mn27s
Les bébés requins gris de l'aquarium Oniria de Canet-en-Roussillon ©Florie Castaings

De nouveaux programmes de reproduction sont prévus et continueront d’être menés à Oniria, afin de poursuivre sa mission au service du bien-être des espèces marines et de la biodiversité.

On met tout en œuvre pour que dans l'avenir, si jamais il y a une possibilité de reproduction, qu'elle se fasse avec un brassage génétique. Il faut travailler bien en amont. Il faudra attendre 2027 pour que nos requins les plus âgés soient à maturité sexuelle.

Patrick Masanet, Directeur scientifique et technique Oniria Canet-en-Roussillon

Collaboration vertueuse avec la Fundación Oceanogràfic

Les quatre nouveaux requins gris d’Oniria sont issus d’un programme de reproduction de la Fundación Oceanogràfic menée au sein même de l’Oceanogràfic de Valence en Espagne - l’un des plus grands aquariums du monde - dans le cadre d’un partenariat scientifique et environnemental entre les deux établissements.

La fondation océanographique de Valencia est spécialiste des requins. Ils ont de grandes compétences, de l'éthique et vraiment de gros succès sur la reproduction en particulier des raies et des requins gris. Ils s'inscrivent depuis longtemps dans un vaste programme européen de reproduction de l'espèce. C'était important pour nous d'opter pour un établissement qui fait ce travail de conservation car c'est ce que nous voulons également développer à Oniria.

Patrick Masanet, Directeur scientifique et technique Oniria Canet-en-Roussillon

Cette fondation a été créée pour renforcer et amplifier le travail mené dans le but de protéger le monde marin. Sa principale mission est d’œuvrer à la conservation de l’environnement marin, à travers des programmes de reproduction, mais aussi l’acquisition de connaissances et la création d’actions et d’expériences qui renforcent les attitudes respectueuses envers les écosystèmes marins.

L’éducation à l’environnement et la préservation des espèces font partie des principales missions des aquariums publics. Pour réussir à sensibiliser leurs visiteurs, ces structures réunies au sein de l’Union des Conservateurs d’Aquariums (UCA) – dont Canet-en-Roussillon a accueilli le dernier congrès en avril dernier - étudient les spécificités de chaque espèce afin d’apprendre à mieux les connaître et donc à mieux les protéger.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité