• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Polémique à Cabestany sur le travail du dimanche

illustration / © F3 LR
illustration / © F3 LR

C'est l'un des piliers de la loi Macron. Favoriser l'ouverture des magasins et le travail dominical. De 5 dimanches de shopping par an actuellement, on passerait à 12. Un débat qui divise jusque dans la petite commune de Cabestany, dans les Pyrénées-Orientales.

Par Fabrice Dubault


Actuellement débattue au Parlement, la loi Macron pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques concernant entre autre le travail dominical tout au long de l'année, suscite la polémique partout en France.
Elle divise patronat et syndicats, mais aussi salariés, chômeurs et élus.

Le maire de Cabestany dans les Pyrénées-Orientales, est farouchement opposé au projet de loi.
Le président de l'association des commerçants du Mas Guerido estime lui que cette loi serait bénéfique pour le chiffre d'affaire des magasins et à terme pourrait créer des emplois.

La réussite de la Loi Macron sur l'ouverture des magasins 12 dimanches par an dépend aussi d'un élément incontournable, que les Français retrouvent le chemin des commerces et se remettent à consommer. Pas facile quand le revenu moyen des ménages est à la baisse et que la morosité économique paralyse le marché.

Cabestany (66) : polémique autour du travail du dimanche
Reportage F3 LR / X.Armengaud et J.F.Puakawase

 

Sur le même sujet

Perpignan : la mère d'une jeune femme victime d'un féminicide témoigne de sa douleur

Les + Lus