Pyrénées-Orientales : cars gratuits pour aller en Espagne

Désormais, il sera possible d'aller en Espagne gratuitement. La mairie de Figueres dans le nord de la Catalogne propose désormais des cars gratuits en provenance de Perpignan, Saint-Cyprien et Canet-en-Roussillon.
Les voyageurs pourront jusqu'à fin août se rendre gratuitement en Espagne grâce aux navettes proposées par les villes de Perpignan, Saint-Cyprien et Canet-en-Roussillon.
Les voyageurs pourront jusqu'à fin août se rendre gratuitement en Espagne grâce aux navettes proposées par les villes de Perpignan, Saint-Cyprien et Canet-en-Roussillon. © J.LOPEZ/ F3 LR
Pour visiter la ville de Salvador Dalí, mieux vaut se lever de bonne heure. Tous les mardis et jeudis, un car passera par Saint-Cyprien (8h45) puis Canet-en-Roussillon (9h) et Perpignan (9h15) pour récupérer les passagers souhaitant se rendre de l'autre côté des Pyrénées.
"Cela permet de découvrir l'Espagne, le marché de la ville et le musée Dali" témoigne un couple assis à l'avant du car."Pour les jeunes comme moi qui n'ont pas de voitures c'est forcément plus simple" ajoute un autre voyageur près de la vitre.

Des excursions qui sont encadrées par Pol Fages, guide présent dans le bus, et qui accompagne les touristes dès leur arrivée en terre espagnole -prévue à 10h15 - vers le centre-ville. "C'est très important pour nous qu'ils ne se sentent pas perdus et qu'ils disposent des renseignements dès leur arrivée dans la ville" renchérit l'encadrant. Notamment pour l'attraction numéro une des visiteurs : la visite du fameux musée Salvador Dali, symbole d'une ville dans laquelle il a vu et perdu la vie en 1989.

Le bus retour, lui aussi gratuit, part à 17h de Figueres. Un moyen pour la ville du nord de la Catalogne de donner une belle image de la région et de faire connaître ses trésors culturels. Coût de l'opération pour la ville : 30 000 euros. Une stratégie agressive mais assumée par Jordi Masquef, adjoint à la mairie de Figueres.

La catalogne représente un marché potentiel intéressant. il faut faciliter les choses pour faire venir les gens


Les intéressés auront jusqu'à la fin du mois d'août pour en profiter. L'automne permettra d'en savoir un peu plus sur les retombées de l'opération estivale sur le tourisme local, musées comme commerces.

durée de la vidéo: 01 min 46
Pyrénées Orientales : bus aller-retour gratuits pour Figueres ©F3 LR

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
espagne international catalogne sorties et loisirs pays catalan transports en commun économie transports