REPORTAGE. Alerte tsunami au bord de la Méditerranée, pas de panique il s'agissait d'un exercice

Un dispositif d'alerte tsunami a été testé, ce vendredi 19 janvier, sur le littoral méditerranéen. Des Alpes-Maritimes aux Pyrénées-Orientales, dans neuf départements au total, l'alerte a retenti, sur les téléphones portables des personnes se trouvant à proximité du bord de mer. Un exercice suivi avec plus ou moins d'attention par les habitants de la commune de Canet-en-Roussillon.

10H00. L'alerte tsunami est lancée. Une sonnerie retentit sur les portables de toute personne à proximité directe de la plage.

Je ne suis pas inquiet mais vigilant. C'est un bon exercice surtout ici où il y a beaucoup de riverains en bord de mer.

Habitant de Canet

L'alerte, qui a pour vocation de prévenir la population une heure avant l'arrivée du phénomène de submersion, envoie des signaux sonores sur les portables même s'ils sont en mode silencieux. De quoi surprendre certains.

J'ai entendu un drôle de bruit en sortant de la piscine, j'étais en train de me changer et puis je me suis dis mais c'est quoi ça? Après, je vois que tout est calme. Mais qu'est-ce qui se passe ? Un exercice, ah je suis rassurée.

Mina

Bien accueilli dans l'ensemble par les habitants ou les visiteurs rencontrés à Canet, le dispositif a connu cependant quelques couacs.

Je n'ai rien reçu mais ça va venir.

Visiteur Canet-en-Roussillon

Tester la fiabilité et la rapidité de transmission des consignes de mise en sécurité, c'est là tout l'intérêt de cet entraînement. Bonnes élèves, Jeannine et ses amies, ont lu scrupuleusement le message délivré et les instructions à suivre. Ce n'est pas la première fois que cet exercice est pratiqué sur le littoral catalan mais une piqûre de rappel n'est pas de trop dans ce type d'alerte. 

J'ai mis le haut-parleur et on a écouté toutes les consignes. C'est bien mais je me demande si ça arrivait là si j'aurais le temps de réaliser tout ce qu'il se passe. Parce que quand on voit ce qu'il s'est passé à Phuket il y a quelques années je ne sais pas comment je réagirais dans l'affolement.

Jeannine, habitante Canet-en-Roussillon

Sur le baladoir de Canet, d'autres promeneurs n'ont pas vraiment prêté attention au message.

J'ai pas vraiment lu le truc. Faudra qu'on le regarde. Après, c'est vrai qu'on se plaint si on ne sait pas donc c'est bien qu'on soit averti.

Françoise, en balade sur Canet

Un exercice pas toujours suivi donc, voire compris par les destinataires sur Canet-en-Roussillon.

En juin 2022, l’Unesco a alerté : "la probabilité d'une vague de tsunami de plus d'un mètre en Méditerranée dans les 30 prochaines années est proche de 100%".

Ecrit avec Joan Lopez.