Retraites : "pourquoi ajouter une crise sociale à la crise économique", le coup de gueule du président de la CCI des Pyrénées-Orientales contre les grèves

Le président de la Cci des Pyrénées-Orientales ne cache pas ses inquiétudes pour l’économie de son département si la grève contre le projet de loi du gouvernement sur la retraite se poursuit.

Laurent Gauze est à la tête de la CCI des Pyrénées-Orientales depuis novembre 2021 et fervent défenseur de l’entrepreneuriat. Aujourd’hui, il souhaite interpeller les syndicats et grévistes qui menacent de blocage le pays pour protester contre le projet de loi du Gouvernement. Chef d'entreprise dans l'hôtellerie, il rappelle que la grève a des incidences sur l’économie locale.

Ce n’est pas responsable de faire ce genre d’action, contre une économie locale. Que les syndicats veulent empêcher la grande finance, ceux qui font des transactions sur Internet plutôt que bloquer l’économie locale. Ça ne me concerne pas. Je veux défendre mon territoire.

Laurent Gauze

Président de la CCI des Pyrénées-Orientales

Lors de la dernière manifestation, ce mardi 7 mars, la mobilisation a débuté avec le blocage de deux péages d’autoroute, puis des routes départementales. Le département des Pyrénées-Orientales est un axe important pour les échanges commerciaux entre les pays du Sud, l’Espagne, la France, et au-delà vers l’Europe, notamment dans le secteur des fruits et légumes.


Alors que les syndicats agitent la menace de la grève reconductible, Laurent Gauze se dit inquiet et craint les répercussions sur l’économie locale.

Pour lui, tout « blocage des ponts routiers et des ronds-points, au-delà d’aller à l’encontre de la liberté individuelle d’aller et venir, n’est pas sans conséquences sur la vie des entreprises, l’économie des centres-villes et des zones d’activité ».

Le département sort tout juste d’une crise économique, selon l’élu. L’épidémie de Covid-19 et les confinements successifs ont frappé l’économie du territoire.

La loi sur la retraite proposée n’est sûrement pas parfaite et il est peut-être temps que le dialogue se noue entre l’intersyndicale et le Gouvernement. Dans cette période de difficultés, pouvons-nous nous permettre d’ajouter une crise sociale qui risque de se durcir à la crise économique ?

Laurent Gauze

Président de la Cci des Pyrénées-Orientales

Laurent Gauze en appelle à la raison de tous avant les prochaines manifestions.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité