Top 14 : Perpignan convoqué devant la commission de discipline pour des propos sexistes envers une arbitre lors du match USAP-Castres

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault
Les supporters de l'USAP au stade Aimé Giral - archives.
Les supporters de l'USAP au stade Aimé Giral - archives. © MAXPPP

Après la défaite dimanche à domicile de Perpignan face à Castres, 19 à 20, le club de rugby catalan vient de recevoir une convocation de la Commission de discipline et des règlements. La Ligue dénonce les propos sexistes d'un supporter envers une arbitre.

L'incident s'est produit à l'issue de la rencontre de Top 14 entre Perpignan et Castres, dimanche 26 décembre. Un supporter catalan, placé juste derrière le banc de touche des Tarnais, a insulté copieusement la 5e arbitre du match. C'est le directeur du match qui a rapporté les faits.

Doriane Domenjo a été injuriée "dans des termes violents portant atteinte à sa féminité" expliquent nos confrères de l'Indépendant.

L'USAP condamne fermement les injures

Dans un communiqué de presse, l'USAP dénonce les comportements de certains spectateurs et les condamnent.

Depuis plusieurs matchs au stade Aimé Giral, nous déplorons certains comportements, contraires aux valeurs de respect et de convivialité qu’incarnent le rugby et l’USAP. Nous condamnons ces agissements qui donnent une mauvaise image de notre public et de notre club, et qui n’ont rien à faire dans notre stade.

Communiqué de presse de l'USAP - 28 décembre 2021.

Les dirigeants précisent que la défaite n'excuse rien et qu'il faut respecter les joueurs, les arbitres, les adversaires et le stade.

"Nous sommes parfois déçus et frustrés par le résultat d’un match, mais en tout état de cause, les valeurs du rugby doivent toujours être préservées.

Ils nous appartient d’agir pour préserver tout ce qui fait la beauté de notre sport et la fierté de notre club. Le stade Aimé Giral est un lieu mythique et rempli d’histoire que nous devons avant tout respecter.

L’arbitre est un créateur de lien, un médiateur au service du jeu et de ses acteurs. Les valeurs qu’il incarne, la confiance et le respect en particulier, sont garantes de l’esprit du sport. Et, faute de responsables de l’autorité du jeu, les principes d’équité sportive ne seraient pas mis en œuvre".

Puis le club attire à nouveau l’attention de tous ses supporters sur le respect des règles d’éthique sportive.

"Le respect mutuel est fondamental, adversaires, arbitres, joueurs, staff, supporters…"

L'USAP est donc convoqué devant la Commission de discipline et des règlements pour la séance du 5 janvier 2022 à Paris. Le club n'est évidemment en rien responsable des propos tenus par les supporters mais il devra toutefois s'expliquer.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.