Un rappeur de Perpignan arrêté pour apologie de trafic de drogue et violence dans un clip

Réaliser un clip montrant des pains de résine de canabis, de l'herbe, des armes et le diffuser sur internet, ça peut créer le buzz mais aussi vous envoyer en prison. Un rappeur de Perpignan vient d'en faire l'expérience. L'artiste a été placé en détention provisoire.

Perpignan - la saisie des policiers dans l'appartement où le clip de rap a été tourné - 7 mai 2016.
Perpignan - la saisie des policiers dans l'appartement où le clip de rap a été tourné - 7 mai 2016. © F3 LR

16.000 euros de billets de banque et des armes, dont un pistolet mitrailleur ainsi qu'un 6,35, apparaissent sur cette photo extraite d'un vidéo clip de rap, mis en ligne il y a quelques jours.

Une image de la vidéo du clip de rap sur internet - archives
Une image de la vidéo du clip de rap sur internet - archives © F3 LR

Dans ce clip retiré depuis d'internet, un jeune rappeur perpignanais de 25 ans fait l'apologie du trafic de drogue et de la violence.
Alertés de la diffusion de cette vidéo, les policiers de la sécurité publique des Pyrénées-Orientales et de la Brigade anti-criminalité ont mis en place une surveillance à la Cité ensoleillée, dans le sud de Perpignan.

Un trafic de drogue a été mis au jour. 5 consommateurs sont d'abord interpellés. Puis un dealer.
Les policiers perquisitionnent alors le domicile de ce dernier, qu'il reconnaîsse comme étant l'appartement où le clip vidéo a été tourné. Là, ils trouvent 16 kilos de cannabis, 3 kilos d'herbe, 16.000 euros et une arme de poing, probablement celle du clip.

Le rappeur interpellé aurait minimisé son rôle en affirmant que tout ce qui apparaît dans le clip est factice.

Depuis le début de l'année, les policiers perpignanais ont saisi plus de 25 kilos de cannabis, au cours de 200 opérations ciblées.

durée de la vidéo: 01 min 02
Perpignan : un rappeur placé en détention provisoire à cause du buzz de son clip video ©F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers police société sécurité internet musique culture