• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Une centaine de caravanes a investi un terrain municipal à Elne

illustration - archives / © F3 LR
illustration - archives / © F3 LR

Comme chaque été, les gens du voyage s'installent momentanément dans les départements du Languedoc-Roussillon pour des missions évangéliques et faute d'aires adaptées, ce sont souvent des terrains municipaux qui sont investis illégalement. C'est le cas du stade d'Elne, dans les Pyrénées-Orientales.

Par Fabrice Dubault


Après Saint-Cyprien et Cabestany, c'est le stade d'Elne qui est investi, depuis dimanche, par les gens du voyage. 106 caravanes installées illégalement et comptées, ce lundi matin, par les services municipaux mis devant le fait accompli.

Une plainte a été déposée à la gendarmerie mais pour les gens du voyage, la loi n'est pas respectée dans les Pyrénées-Orientales, puisque aucune aire adaptée pour les grands rassemblements n'est prévue.
Pourtant, des aires de grand passage existent, comme à Rivesaltes, près de Perpignan, mais la capacité d'accueil ne dépasse pas 80 à 100 caravanes.

La préfecture a identifié plusieurs terrains, notamment au Barcarès, qui pourraient accueillir jusqu'à 250 caravanes dès l'été prochain. Des terrains qui seront sécurisés et payants et qui devraient stopper les installations illégales.

Elne (66) : les gens du voyage investissent le stade avec une centaine de caravanes
Reportage F3 LR : C.Llanbrich et F.Savineau

 

Sur le même sujet

Gard-Hérault : le ministre de l'Agriculture promet d'aider les exploitants sinistrés

Les + Lus