"Une fois, j'ai trouvé une alliance en or" : ils dépolluent les champs des agriculteurs en ramassant la ferraille et trouvent parfois des trésors

Depuis presque 3 ans, l’association Double-Tournois, qui représente la fédération française de détection des métaux en pays catalan, aide les agriculteurs à débarrasser leurs champs des métaux de surface ou enterrés. Une aide appréciée par le monde paysan qui fait appel à cette structure totalement gratuite.

Munis de détecteur de métaux, ces bénévoles associatifs traquent sur cette parcelle agricole, le moindre morceau de fer. Qu’il soit petit ou gros, comme ce piquet enfoui à 20 cm sous terre.

"Imaginez-vous ce piquet dans un pneu de tracteur !" commente le bénévole. 

Le but est d'aider les agriculteurs à nettoyer leurs champs des ferrailles enterrées ou posées à même le sol.

"C'est important d'enlever ce piquet, tout simplement parce que cela peut endommager les machines agricoles, comme les herses ou les pneus des tracteurs qui peuvent crever", explique Jacques Pieyre de l'association "Double Tournois".

Faciliter le labour, une action utile qui s’accompagne aussi d’une démarche écoresponsable. "Déjà, il s'agit de dépolluer la planète, mais on apporte aussi de l'aide aux agriculteurs qui en ont besoin. Et dès qu'on nous demande de les aider, on est là ! Et gratuitement car cela nous fait plaisir et c'est extraordinaire pour nous", détaille Jean-Yves Pieyre de l'association "Double Tournois".

Au final, les agriculteurs obtiennent un sol plus sûr mais aussi plus propre.

"C'est aussi important pour moi au niveau agronomique parce que les métaux dans le sol créent des déséquilibres. Et le côté amical avec l'association est important aussi", confie Adrien Fauvet, agriculteur à Ponteilla.

De véritables trouvailles 

Presque trois ans déjà que cette association écologique rend service gratuitement aux agriculteurs. Parmi les trouvailles des balles de mousquets en plombs, utilisées pour la chasse dans les années 1 800, mais aussi des métaux précieux. "Une fois j'ai trouvé une alliance en or et cet agriculteur qui avait apprécié mon intervention m'a sollicité de nouveau parce qu'il avait perdu un ciseau de greffe qui avait appartenu à son grand-père. C'était important pour lui. Je suis intervenu et je l'ai retrouvé ! Il a été bien sûr ravi, c’était super", conclut Jacques Peyre. 

La matinée s’est achevée par une récolte fructueuse : 150 kilos de ferraille qui seront recyclés à la déchèterie du canton.

Écrit avec Joan Lopez.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité