VIDEO. Un policier claque la tête d'un homme menotté contre le mur, les images chocs provoquent l'ouverture d'une enquête

Selon des informations révélées par Médiapart, des policiers municipaux de Perpignan auraient frappé un mineur menotté à l'occasion d'une intervention liée au trafic de stupéfiant. Le procureur de Perpignan indique qu'une enquête est ouverte à la suite de la diffusion d'une vidéo sur les réseaux sociaux.

C'est une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, notamment relayée sur le site violencespolicières.fr. On y voit six hommes en uniforme, dont l'un frappe contre un mur un homme qui porte des menottes.

Selon les informations de Médiapart, les faits auraient eu lieu à Perpignan, alors que les policiers municipaux intervenaient sur un point de deal à l'angle de la rue François Arago et de celle du cimetière Saint-Mathieu. 

Contacté, le procureur de Perpignan Jean-David Cavaillé indique "confirmer" les faits publiés par Médiapart. "Dès lors que j'ai eu connaissance de la vidéo, j'ai ouvert d'initiative une enquête qui est en cours de traitement, avec notamment le recueil de la plainte du jeune qui avait refusé de le faire à l'issue de son interpellation", avait-il répondu à nos confrères.

durée de la vidéo : 00h00mn15s
Selon des informations révélées par Médiapart, des policiers municipaux de Perpignan auraient frappé un mineur menotté à l'occasion d'une intervention liée au trafic de stupéfiant. ©DR

Le magistrat précise également que le jeune homme est mineur. Après avoir été placé en garde à vue, il aurait écopé d'un "avertissement pénal probatoire" pour détention de stupéfiants. 

Une enquête interne ouverte au sein de la police municipale

Sollicitée par France 3 Occitanie, le maire (RN) de Perpignan Louis Aliot indique dans un communiqué qu'une enquête interne est ouverte au sein de la police municipale. "L’intervention a eu lieu sur un point de deal connu dans le quartier Saint-Matthieu qui est gangréné par le trafic de stupéfiant. Les services de la police municipale sont associés à la lutte contre ce type de trafic [...]. C’est dans ce contexte d’intervention, que les agents de la PM ont interpellé l’individu sur ce point de deal surveillé depuis deux mois", ajoute-t-il.

Concrètement, les agents ont assisté à une transaction de produits stupéfiants dans laquelle la personne interpellée était le vendeur

Louis Aliot, maire (RN) de Perpignan

Louis Aliot "apporte son soutien" aux policiers municipaux 

Les services de la municipalité ajoutent qu' "à la vue des policiers, cette personne s’est enfuie en se débarrassant de plusieurs dizaines de paquets de produits stupéfiants. L’interpellation de l’individu a été effectuée après une course poursuite dans les rues du quartier de plusieurs minutes. La vidéo amateur à laquelle vous faites référence ne montre que le terme de l’opération et non pas l’intégralité de l’intervention de nos agents. Nous savons que l’individu en question est en situation irrégulière sur le territoire français et qu’il s’est échappé du foyer dans lequel il avait été placé suite à son interpellation".


"Pour tout ce qu’ils font au quotidien au service de la sécurité des Perpignanais, je veux leur apporter mon soutien", énonce également Louis Alliot dans son communiqué. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité