Pia : le tribunal administatif de Montpellier annule le scrutin municipal

Le tribunal administratif de Montpellier annule les élections municipales de la commune de Pia dans les Pyrénées-Orientales. Un recours avait été intenté par le candidat PS, Michel Maffre, contre Guy Parès, le maire sortant réélu en mars 2014 avec 61 voix d'écart.

Pia (Pyrénées-Orientales) - la mairie - 2014
Pia (Pyrénées-Orientales) - la mairie - 2014 © F3 LR

La décision a été rendue ce mardi après-midi par le tribunal administratif de Montpellier. Elle suit les réquisitions du rapporteur à l'audience de début juin qui avait demandé l'annulation du scrutin.

Le principal motif invoqué et retenu porte sur un éditorial rédigé par Guy Parès. Un article publié dans le journal municipal où le maire sortant dénigrait son premier adjoint, Michel Maffre.

Le maire sortant, Guy Parès peut à présent décider de faire appel de la décision de première instance.

Dans l'Hérault, deux autres élections ont été également annulées à Mourèze et Siran.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 justice politique archives